La com du no­ta­riat se fait en Cor­rèze

La Montagne (Brive) - - La Une -

Vé­ri­table agence de com­mu­ni­ca­tion pour les no­taires, la so­cié­té No­ta­riat ser­vices vient de fê­ter ses cin­quante ans de pré­sence en Cor­rèze. Elle uti­lise dé­sor­mais des ou­tils nu­mé­riques et pro­pose des ventes in­ter­ac­tives sur In­ter­net.

Unique en France, la so­cié­té No­ta­riat Ser­vices est une agence de com­mu­ni­ca­tion pour no­taires. De­puis 50 ans, elle est res­tée fi­dèle à la com­mune de Pompadour où elle a été créée.

C’est à Pompadour au mi­lieu des an­nées 1950 que Louis Reillier, no­taire, lance, à tra­vers un jour­nal qu’il vient de créer, des pro­po­si­tions pour mo­der­ni­ser sa pro­fes­sion.

C’est à Pompadour en 2017 que le groupe No­ta­riat Ser­vices, concré­ti­sa­tion des idées de Louis Reillier, vient de fê­ter ses 50 ans.

Spé­cia­li­sée dans la réa­li­sa­tion et la concep­tion d’ou­tils pro­mo­tion­nels pour les no­taires, la seule de ce type en France, la so­cié­té de­meure une aven­ture fa­mi­liale.

À quelques cen­taines de mètres du ha­ras na­tio­nal, quoi de plus évident que de faire un pa­ral­lèle avec le mi­lieu du che­val. « Dans ce monde, il y a les nais­seurs et les éle­veurs. Louis Reillier a été le nais­seur. C’était un vi­sion­naire, un pré­cur­seur qui a su fé­dé­rer les no­taires au­tour de l’im­mo­bi­lier en créant un pre­mier sup­port de pu­bli­ci­té col­lec­tive, à la cam­pagne puis sui­vra

Mai­son de France. C’est lui qui est aus­si à l’ori­gine de la créa­tion du Centre na­tio­nal des prêts hy­po­thé­caires en 1964. L’éle­veur, c’est mon père, Pierre Du­ny, le gendre de Louis Reillier. C’est lui qui va dé­ve­lop­per l’en­tre­prise pour en faire une pla­te­forme de ser­vices pour les no­taires », ré­sume Fran­çois­xa­vier Du­ny, PDG de No­ta­riat Ser­vices.

Au coeur de l’ac­ti­vi­té du groupe, des an­nonces im­mo­bi­lières de no­taires pro­po­sées à tra­vers des ma­ga­zines gra­tuits dif­fu­sés sur l’en­semble de la France et un site In­ter­net im­mo­not.com.

« Les ma­ga­zines re­pré­sentent 2 mil­lions de lecteurs par mois et In­ter­net en­vi­ron 1 mil­lion de vi­sites men­suelles. Im­mo­not.com est le pre­mier site im­mo­bi­lier no­ta­rial avec 85.000 an­nonces. Nous sommes aus­si les seuls à pro­po­ser ré­gu­liè­re­ment en vi­déo une ten­dance du mar­ché », pré­cise Fran­çois­xa­vier Du­ny.

« Au­jourd’hui, les ma­ga­zines et In­ter­net se par­tagent la moi­tié des an­nonces. D’ici 5 ans, In­ter­net de­vrait re­pré­sen­ter 70 %. Mais le pa­pier reste im­por­tant. Nos ma­ga­zines ont de vrais conte­nus édi­to­riaux avec des conseils sur l’im­mo­bi­lier, le pa­tri­moine… Un lec­teur sur deux contacte un no­taire après avoir consul­té un de nos ma­ga­zines », sou­ligne Na­tha­lie Du­ny, di­rec­trice de la com­mu­ni­ca­tion.

No­ta­riat Ser­vices pro­pose aus­si à ses 2.200 clients no­taires des ou­tils de pro­mo­tion nu­mé­riques (créa­tion de sites in­ter­net, de pages sur les ré­seaux so­ciaux, de lo­gi­ciels de ges­tion im­mo­bi­lière…) et plus clas­siques (porte­clés, po­chettes, pa­piers à en­tête, pan­neaux mai­sons à vendre)…

Des ventes in­ter­ac­tives sur le Net

« Nous sommes là avant tout pour dé­pous­sié­rer l’image du no­ta­riat au­près du grand pu­blic, pour rendre cette pro­fes­sion plus ac­ces­sible et pour dire au pu­blic que même si la loi Ma­cron a li­bé­ra­li­sé les ho­no­raires des no­taires, ces der­niers res­tent beau­coup moins chers dans le cadre d’une tran­sac­tion im­mo­bi­lière », sou­ligne Na­tha­lie Du­ny.

Ce qui fait la force de No­ta­riat Ser­vices, c’est de sa­voir an­ti­ci­per, d’être pré­cur­seur. « L’en­tre­prise a eu son pre­mier or­di­na­teur en 1975, et In­ter­net dès 1997 », pré­cise le PDG.

Dans le même es­prit, la so­cié­té a lan­cé le concept de ventes no­ta­riales in­ter­ac­tives sur le site im­mo­not.com. Le prin­cipe est simple et sé­cu­ri­sé. Après avoir vi­si­té le bien en vente, les ache­teurs po­ten­tiels peuvent ef­fec­tuer des offres de prix en ligne pen­dant 36 heures. « Dans 70 % des cas, le bien est ven­du dans les deux mois et au prix es­ti­mé », pré­cise Fran­çois­xa­vier Du­ny.

No­ta­riat Ser­vices em­ploie 70 sa­la­riés dont une soixan­taine à son siège. Même si au­jourd’hui convaincre des sa­la­riés, no­tam­ment dans le do­maine du di­gi­tal, de ve­nir tra­vailler dans une pe­tite com­mune cor­ré­zienne, n’est pas tou­jours fa­cile, la so­cié­té res­te­ra fi­dèle à Pompadour. « Ici, nous sommes une grande fa­mille ».

Fré­dé­ric Ra­biller

PHOTO FRÉ­DÉ­RIC LHERPINIÈRE

PDG. Fran­çois-xa­vier Du­ny pré­side aux des­ti­nées de No­ta­riat Ser­vices de­puis 2016, so­cié­té dans la­quelle il est en­tré en 1996.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.