PA­RIS 2024 EST UN PRO­JET « EX­TRÊ­ME­MENT LI­MI­TÉ » SUR LE PLAN BUD­GÉ­TAIRE, AS­SURE EM­MA­NUEL MA­CRON

La Montagne (Brive) - - France & Monde -

COÛT. « 95 % » de struc­tures exis­tantes. Or­ga­ni­ser les Jeux Olym­piques à Pa­ris en 2024 est un pro­jet « ex­trê­me­ment li­mi­té » sur le plan bud­gé­taire, a as­su­ré, hier, Em­ma­nuel Ma­cron, en pré­sen­tant le pro­jet pa­ri­sien de­vant les membres du CIO à Lau­sanne Il a rap­pe­lé que, sur un bud­get glo­bal de 6,6 mil­liards d’eu­ros, l’état ap­por­te­ra « en­vi­ron 1 mil­liard d’eu­ros ». Pa­ris 2024 « s’ins­crit dans les pro­jets de mo­bi­li­sa­tion et dans les in­ves­tis­se­ments dont notre pays a be­soin, et ré­duire les coûts de fonc­tion­ne­ment cou­rants ce n’est pas ar­rê­ter d’in­ves­tir pour l’ave­nir, au contraire », a ajou­té le pré­sident. Le bud­get glo­bal des JO 2024 à Pa­ris s’éta­blit, se­lon le dos­sier de can­di­da­ture, à 6,65 mil­liards d’eu­ros, dont 3,65 mil­liards pour le Co­mi­té d’or­ga­ni­sa­tion des Jeux (Co­jo) et 3 mil­liards pour les in­ves­tis­se­ments. Les aides pu­bliques s’éta­bli­ront à 1,5 mil­liard d’eu­ros, dont 1 mil­liard ap­por­té par l’état, le reste par les col­lec­ti­vi­tés. Ce pro­jet, et « c’est jus­te­ment sa ca­rac­té­ris­tique et sa force et c’est ce qui m’a conduit à le sou­te­nir dès que j’étais à Ber­cy comme mi­nistre […], c’est que 95 % des struc­tures sont exis­tantes ou tem­po­raires, ce qui fait qu’on ne va pas construire des élé­phants blancs », a en­core ex­pli­qué Em­ma­nuel Ma­cron.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.