Les jeux sont presque faits

La Montagne (Brive) - - Sports -

Les JO 2024 à Pa­ris et ceux de 2028 à Los An­geles ? Même si le scé­na­rio prend corps, des né­go­cia­tions vont s’ac­cé­lé­rer pour abou­tir pro­ba­ble­ment avant la fin août à un ac­cord tri­par­tite en vue de confir­mer une double at­tri­bu­tion en sep­tembre à Li­ma.

Si Pa­ris reste concen­tré sur 2024 et « ne va pas re­ve­nir sur les en­ga­ge­ments », as­sure To­ny Es­tan­guet, co­pré­sident du co­mi­té de can­di­da­ture, Los An­geles de­vra de son cô­té ob­te­nir des com­pen­sa­tions et des ga­ran­ties pour ac­cep­ter d’or­ga­ni­ser les JO en 2028, pour les­quels LA a dé­jà en­trou­vert la porte. Sur quoi les né­go­cia­tions vont-elles por­ter ?

Le CIO a va­li­dé mar­di une double at­tri­bu­tion des JO 2024 et 2028 lors de sa 131e ses­sion le 13 sep­tembre à Li­ma. Cette double at­tri­bu­tion ne se­ra ac­tée que si l’une des deux villes ac­cepte l’échéance 2028.

Si au­cun ac­cord n’est trou­vé, l’at­tri­bu­tion des JO 2024 se fe­ra lors d’un vote tra­di­tion­nel entre les deux villes en lice et une nou­velle pro­cé­dure se­ra ou­verte pour 2028. Un scé­na­rio qui semble bien im­pro­bable, tant la joie des deux maires était ma­ni­feste mar­di soir.

Dans un pre­mier temps, le CIO doit mo­di­fier et ren­voyer à cha­cune des deux villes un contrat de ville hôte in­cluant 2028. Chaque ville de­vra alors iden­ti­fier les mo­di­fi­ca­tions sur les pro­jets dans l’op­tique de 2028 et four­nir de nou­velles ga­ran­ties.

Au centre des né­go­cia­tions fi­gu­re­ra le mon­tant de la ga­ran­tie ap­por­tée à la ville qui se por­te­ra can­di­date pour 2028. Si Rio a ob­te­nu 1,5 mil­liard de dol­lars du CIO pour les JO 2016, la contri­bu­tion pour 2024 de­vrait at­teindre 1,7 mil­liard de dol­lars et pour­rait donc, mé­ca­ni­que­ment, aug­men­ter de 100 à 200 mil­lions pour 2028. Quel est le ca­len­drier des né­go­cia­tions ?

Des échanges « in­for­mels », se­lon M. Bach, ont dé­jà eu lieu mar­di soir, juste après le vote, lors d’un dî­ner. Mais « au­cun ca­len­drier » n’a en­core été dé­ter­mi­né, pré­cise le CIO. « On va en re­ par­ler dans les pro­chains jours, on avait tous des en­ga­ge­ments dé­jà pris, des dé­pla­ce­ments, il faut qu’on ar­rive à ré­or­ga­ni­ser tout ça », a lan­cé To­ny Es­tan­guet.

M. Bach « es­père » un ac­cord avant la fin­août, « parce que comme ça, on pour­rait bien pré­pa­rer la ses­sion à Li­ma. »

« D’ici à deux se­maines, nous pren­drons une dé­ci­sion et nous pour­rons alors ob­te­nir un ac­cord », ajoute Eric Gar­cet­ti, maire dé­mo­crate de Los An­geles.

C’est le CIO, re­pré­sen­té par son di­rec­teur gé­né­ral Chris­tophe De Kep­per et Chris­tophe Du­bi, « qui va être à la ba­guette et va fa­ci­li­ter les dis­cus­sions », ex­plique Es­tan­guet.

La dis­cus­sion se fe­ra au ni­veau des pré­si­dents des deux can­di­da­tures. Pour Pa­ris 2024, Es­tan­guet mè­ne­ra les né­go­cia­tions avec le di­rec­teur gé­né­ral Etienne Tho­bois, en face de Ca­sey Was­ser­man et de son di­rec­teur Gene Sykes. Pour la mai­rie de Pa­ris, c’est Jean­fran­çois Mar­tins, ad­joint au sport qui as­su­re­ra le sui­vi.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.