Mort de Liu Xiao­bo

La Montagne (Brive) - - Estivités -

Le dis­si­dent Liu Xiao­bo, pre­mier Chi­nois à avoir ob­te­nu le prix No­bel de la paix, est dé­cé­dé, hier, d’un can­cer sans que le ré­gime com­mu­niste le laisse fi­nir ses jours en li­ber­té à l’étran­ger. Il est le pre­mier prix No­bel de la paix à mou­rir pri­vé de li­ber­té de­puis le pa­ci­fiste al­le­mand Carl von Os­sietz­ky, dé­cé­dé en 1938 dans un hô­pi­tal alors qu’il était dé­te­nu par les na­zis. Âgé de 61 ans, ce sym­bole de la lutte pour la dé­mo­cra­tie dans le pays le plus peu­plé du monde avait été ad­mis à l’hô­pi­tal uni­ver­si­taire N° 1 de She­nyang après plus de huit an­nées pas­sées en dé­ten­tion. An­cienne fi­gure de proue du mou­ve­ment dé­mo­cra­tique de Tia­nan­men en 1989, bête noire du ré­gime, l’écri­vain et pro­fes­seur de lit­té­ra­ture avait bé­né­fi­cié d’une mise en li­ber­té condi­tion­nelle après le diag­nos­tic en mai d’un can­cer du foie en phase ter­mi­nale.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.