Pour conci­lier concerts et ri­ve­rains

La Montagne (Brive) - - Brive -

Mai­rie et or­ga­ni­sa­teurs du Brive Fes­ti­val ont si­gné une conven­tion qui prône quatre me­sures pour li­mi­ter le bruit.

Pour la pre­mière fois, Brive Fes­ti­val va mettre en place des me­sures pour ten­ter de conci­lier l’or­ga­ni­sa­tion de cinq soi­rées de concerts (*) et les re­quêtes des ri­ve­rains des jar­dins de la Guierle et de la place du 14 juillet.

Elles sont sti­pu­lées dans la conven­tion si­gnée jeu­di, par le maire, Frédéric Sou­lier, et Stéphane Ca­na­rias, le di­rec­teur de Fes­ti­val Pro­duc­tion, la so­cié­té or­ga­ni­sa­trice.

Celle­ci va équi­per la ré­gie son du fes­ti­val d’un so­no­mètre, per­met­tant de vé­ri­fier en per­ma­nence le vo­lume so­nore qui, se­lon la loi, ne doit pas ex­cé­der 95 dé­ci­bels. Chaque ar­tiste ayant son propre in­gé­nieur du son, une sorte de ré­fé­rent de­vra les sen­si­bi­li­ser sur les contraintes de Brive Fes­ti­val : des concerts en plein air et en plein centre­ville.

La 3e me­sure concerne la scène qui ac­cueillait des groupes lo­caux après le grand concert du soir. Elle est pu­re­ment et simple­ ment sup­pri­mée, afin de ne pas gé­né­rer de nuisances so­nores trop tar­dives.

Jouer sur les ho­raires

En­fin, les or­ga­ni­sa­teurs jouent sur les ho­raires, en avan­çant l’ou­ver­ture des portes d’une heure. À par­tir de jeu­di, les concerts com­men­ce­ront plus tôt et s’achè­ve­ront entre 23 h 30 et 0 h 45, contre 1 heure du ma­tin au­pa­ra­vant. La soi­rée du lun­di 24 juillet (Big­flo et Oli, Black M, Of­fen­bach et Mome) n’est pas concer­née. Par ailleurs, en jour­née, les ba­lances (des es­sais sur site pour do­ser les ni­veaux so­nores des ins­tru­ments) se fe­ront gé­né­ra­le­ment au casque

Ces me­sures sont en quelque sorte la ran­çon du suc­cès : en pas­sant, l’an der­nier, d’une jauge de 4.000 à 7.000 spec­ta­teurs par jour, Brive Fes­ti­ val a mon­té ses ni­veaux, dans tous les sens du terme. Avec cette conven­tion, la mai­rie es­père que les ri­ve­rains vont sen­tir la dif­fé­rence. La même avait été mise en oeuvre lors des Foires franches, dé­but juin. La mai­rie as­sure avoir eu de bons re­tours.

PHO­TO PASCAL PERROUIN

Stéphane Ca­na­rias, di­rec­teur de Fes­ti­val Pro­duc­tion ; Frédéric Sou­lier, maire, et Jean-luc Sou­quières, élu dé­lé­gué.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.