L’ori­gi­nal fes­ti­val His­toires de pas­sages du 20 au 23 juillet

La 3e édi­tion du très ori­gi­nal fes­ti­val His­toires de pas­sages se dé­rou­le­ra du 20 au 23 juillet

La Montagne (Brive) - - La Une - Dra­gan Pé­ro­vic dra­ganh.per­ovic@cen­tre­france.com

Un bou­quet d’ex­pres­sions scien­ti­fiques et ar­tis­tiques se­ra pré­sen­té au fes­ti­val par une bro­chette de per­son­na­li­tés, in­vi­tées par Laurent Ger­ve­reau.

Trois est uni­ver­sel­le­ment re­con­nu comme un nombre fon­da­men­tal. Jus­te­ment, pour sa 3e édi­tion, les or­ga­ni­sa­teurs du fes­ti­val « His­toires de

pas­sages » ont vu les choses en grand. Leur am­bi­tion a été re­con­nue. Cette an­née, ils ont été conviés à la pré­sen­ta­tion des fes­ti­vals de l’été au Théâtre de l’usine à Saint­cé­ré, aux cô­tés de ma­ni­fes­ta­tions aus­si pres­ti­gieuses que les fes­ti­vals de Souillac, Saint­cé­ré, Ro­ca­ma­dour ou en­core Ecaus­sys­tème.

Le grand ma­ni­tou

« Le grand ma­ni­tou » des « His

toires de pas­sages » c’est lui. Pa­ri­sien et Cor­ré­zien d’adop­tion, ar­tiste et phi­lo­sophe, Laurent Ger­ve­reau est di­rec­teur du Mu­sée du vi­vant (le 1er mu­sée in­ter­na­tio­nal de l’éco­lo­gie) à Agro­pa­ris­tech. Il y a 4 ans, il a ache­té une mai­son à Hau­te­fage. C’est lui qui a eu l’idée du fes­ti­val « His­toires de pas

sages » et de son concept ori­gi­nal de « ren­contres­pro­me­nades ». « Il s’agit de mo­ments rares, mé­mo­rables. Plus de 50 évé­ne­ments se suc­cèdent dans une longue trans­hu­mance col­lec­tive, pen­dant 4 jours, du jeu­di 20 au di­manche 23 juillet, écrit­il. Re­né Pé­tillon a bien vou­lu faire l’af­fiche en illus­trant le thème de cette an­née, ré­jouis­sant et im­por­tant dans nos temps de crimes et d’obs­cu­ran­tisme : “Ral­lu­mons les Lu­mières” ! » Com­ment peut­on or­ga­ni­ser un pro­gramme de haute vo­lée en­tiè­re­ment gra­tuit, avec un bud­get ri­ki­ki ? « Les scien­ti­fiques, ar­tistes, écri­vains, ci­néastes viennent tous gra­tui­te­ment. On ne leur paye que le trans­port. Ils ont le gîte et le cou­vert chez l’ha­bi­tant », ex­plique So­phie Mi­gnard, tré­so­rière de l’as­so­cia­tion or­ga­ni­sa­trice. « Ça nous per­met de faire de ren­contres com­plè­te­ment im­pro­bables. L’an­née der­nière on a lo­gé chez nous un An­glais de 70 ans qui avait fait des scé­no­gra­phies des spec­tacles de John Len­non, Yo­ko Ono ou Pink Floyd ! »

Les points forts

Quels se­ront les points forts de l’édi­tion 2017 du fes­ti­val « His­toires

de pas­sages »? Le 21 juillet, à 10 h 30, l’ar­tiste Spee­dy Gra­phi­to pré­sen­te­ra une ex­po­si­tion de ses oeuvres « A l’état sau­vage », à la mé­dia­thèque d’argentat. Il réa­li­se­ra aus­si du­rant le fes­ti­val une fresque sur un mur de l’éta­blis­se­ment.

Le même jour, à 17 heures, sur le site des ca­banes dans les arbres, « Hêtre sous le charme », à SaintMar­tial­en­traygues, on pour­ra par­ta­ger un mo­ment pri­vi­lé­gié avec Claude Bu­reaux, an­cien chef des jar­di­niers du Jar­din des Plantes à Pa­ris et chro­ni­queur sur France In­fo.

Tou­jours le 21 juillet, l’ave­nue prin­ci­pale d’argentat de­vien­dra « Ave­nue Ro­land To­por », en l’hon­neur de l’ar­tiste et écri­vain dis­pa­ru il y a 20 ans. Hé­lène d’al­mei­da­to­por évo­que­ra son frère Ro­land. Le fils de ce der­nier, Ni­co­las To­por et son groupe « Le té­ton de Vé­nus » se pro­dui­ront en concert. Le fes­ti­val réuni­ra éga­le­ment trois scien­ti­fiques de re­nom pour une ren­contre ex­cep­tion­nelle. Un agro­nome, Marc Du­fu­mier, un grand spé­cia­liste de la bio­di­ver­si­té, Pierre­hen­ri Gouyon et une spé­cia­liste de science po­li­tique et d’éco­lo­gie, Cé­cile Bla­trix plan­che­ront en­semble sur la bio­di­ver­si­té et l’éco­lo­gie dans nos vies, le sa­me­di 22 juillet à 19 h 30 à l’em­bar­ca­dère des ga­bares à Graf­feuil. Le 23 juillet à mi­di à la Mai­son du pa­tri­moine d’argentat ; le grand bé­déiste Ni­ki­ta Man­dry­ka inau­gu­re­ra son ex­po­si­tion « Le concombre dé­masque », avec le 1er lé­gume su­per­hé­ros. Des mo­ments de ré­flexion, de rire et d’émo­tions, les « His­toires de pas­sages » en re­cèlent beau­coup, comme au­tant d’his­toires sen­sibles de par­tage et de ren­contres !

HIS­TOIRES DE PAS­SAGES

EN 2015. Gra­ham Ste­vens avait pré­sen­té sur le pont d’argentat son oeuvre éphé­mère et gon­flable, Le Cou­lobre en­tre­tient sa flamme.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.