Sculp­tu­rale gwen­do­line ch­ris­tie

OCS Ci­ty re­dif­fuse ce soir le lan­ce­ment sai­son 7 de « Game of Th­rones », après une pre­mière pro­gram­ma­tion à l’heure amé­ri­caine, la nuit der­nière.

La Montagne (Brive) - - Actu Télé - Cé­line Fon­ta­na

Gwen­do­line Ch­ris­tie est l’un des per­son­nages forts de la sé­rie à suc­cès de HBO. Ren­contre ex­clu­sive dans les stu­dios de tour­nage à Bel­fast à l’au­tomne 2016.

Brienne de Tarth dans « Game of Th­rones », ca­pi­taine Phas­ma dans « Star Wars VII - Le Ré­veil de la Force », com­man­dant Lyme dans la sa­ga « Hun­ger Games »… Le pal­ma­rès de la co­mé­dienne bri­tan­nique Gwen­do­line Ch­ris­tie en im­pose à peu près au­tant que sa haute sta­ture : 1,91 m ! Lors­qu’on la ren­contre, à Bel­fast, sur le tour­nage de la sai­son 7 de la sé­rie de HBO, on note aus­si cet amu­sant contraste entre son ton très aris­to­cra­tique, avec une ar­ti­cu­la­tion par­faite, et son rire to­ni­truant.

Ré­vé­lée à 34 ans, en 2012, grâce au feuille­ton mé­dié­val, elle se sou­vient fort bien de sa pre­mière im­pres­sion à la lec­ture du scé­na­rio : « J’étais en­chan­tée. On n’avait ja­mais vu un tel personnage fé­mi­nin dans une sé­rie grand pu­blic. Elle se dé­fi­nit par ses ac­tions et non par son look. Je sa­vais que les gens l’ai­maient, j’avais lu les livres, mais je ne m’at­ten­dais pas à ce que cette re­pré­sen­ta­tion de la femme soit une res­pon­sa­bi­li­té aus­si écra- sante. Je suis heu­reuse que le pro­gramme ait du suc­cès. Mais, en tant qu’ac­trice, avoir la pos­si­bi­li­té de jouer un tel rôle était plus im­por­tant en­core : si ce­la peut chan­ger les conven­tions ou même sim­ple­ment faire évo­luer une per­sonne quant à ses idées sur ce que c’est qu’être une femme, ce­la me suf­fit. » La co­mé­dienne est in­ta­ris­sable sur cette dé­marche fé­mi­niste : « Dans “Game of Th­rones”, les per­son­nages fé­mi­nins sont puis­sants, com­plexes, plu­ri di­men­sion­nels, ce ne sont pas seule­ment des mères, des épouses ou des pe­tites amies », in­siste-t-elle.

Les femmes sont aus­si au coeur de « Top of the Lake : Chi­na Girl », la sé­rie de la réa­li­sa­trice néo­zé­lan­daise Jane Cam­pion, dont Arte dif­fu­se­ra la deuxième sai­son en fin d’an­née. Gwen­do­line y campe une flic mal­adroite, mais très pro­tec­trice, qui se­conde Eli­sa­beth Moss, l’hé­roïne, dans une nou­velle en­quête, qui se dé­roule à Syd­ney. « Le scé­na­rio ex­plore la ques­tion des vio­lences faites aux femmes mais aus­si celle de la ma­ter­ni­té, ce que c’est qu’être une mère, sous de nom­breuses formes, sou­vent in­édites à la té­lé­vi­sion. »

« GAME OF TH­RONES ». Gwen­do­line Ch­ris­tie : « On n’avait ja­mais vu un tel personnage fé­mi­nin dans une sé­rie grand pu­blic ».

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.