La nou­velle sai­son des Théâ­trales s’ouvre ce soir

La 27e sai­son des Théâ­trales ouvre ses portes dès ce soir avec La Cour des mi­racles

La Montagne (Brive) - - La Une - Hu­go La­ri­don brive@cen­tre­france.com

Jus­qu’au 22 août au­ront lieu les Théâ­trales de Collonges la Rouge, avec six pièces au pro­gramme de ce fes­ti­val en plein air.

C’est une nou­velle com­pa­gnie qui ou­vri­ra cette an­née, la 27e édi­tion des Théâ­trales de Collonges la Rouge. Les co­mé­diens de la com­pa­gnie « Mys­tère Bouffe » in­ter­pré­te­ront, mar­di 18 juillet, La cour des mi­racles d’après Notre­dame de Pa­ris de Vic­tor Hu­go. Bien ins­tal­lé de­puis des an­nées et fort d’une fré­quen­ta­tion qui os­cille chaque an­née entre 3000 et 3500 spec­ta­teurs, le fes­ti­val se veut ou­vert à tous.

Cette ou­ver­ture, c’est le mot d’ordre de Na­tha­lie Del­py, ad­mi­nis­tra­trice de l’as­so­cia­tion de spec­tacles de Collonges la Rouge. « On veut faire des clas­siques, mais tout public. Le théâtre de ver­dure aide beau­coup à dé­sa­cra­li­ser l’en­droit, ex­plique l’or­ga­ni­sa­trice. Il n’y a pas de porte à pas­ser, pas de salle im­po­sante, les co­mé­diens viennent par­ler au public à la fin des re­pré­sen­ta­tions. C’est aus­si pour ça qu’on pri­vi­lé­gie gé­né­ra­le­ment les co­mé­dies ».

Mais ac­ces­si­bi­li­té n’est pas sy­no­nyme d’ama­teu­risme. Les troupes qui par­ti­cipent aux Théâ­trales sont toutes professionnelles. Cette al­liance entre exi­gence et convi­via­li­té marche bien se­lon Na­tha­lie Del­py, « c’est un ren­dez­vous qui at­tire des spec­ta­teurs lo­caux mais aus­si des tou­ristes. Le fes­ti­val crée un peu d’ani­ma­tion la nuit, ce dont Collonges manque, mal­gré son suc­cès tou­ris­tique ».

Plus de contem­po­rain

Les Théâ­trales ont pour ha­bi­tude de pro­po­ser des clas­siques, ac­com­pa­gnés d’une touche ori­gi­nale, pour leur donner un peu de fraî­cheur. Ca se­ra le cas le 22 août avec l’in­ter­pré­ta­tion du

Bou­geois Gen­til­homme, de Mo­lière, par la com­pa­gnie « Le Gre­nier de Ba­bou­ch­ka », qui trans­po­se­ra la pièce dans un uni­vers « Fla­men­co­tau­rin », où les co­mé­diens joue­ront éga­le­ment de plu­sieurs ins­tru­ments en di­rect.

Mais le contem­po­rain aus­si com­mence à se faire une place au sein du pro­gramme. « L’an­ née der­nière, Un air de fa­mille, d’agnès Jaoui et Jean Pierre Ba­cri a eu beau­coup de suc­cès, se fé­li­cite Na­tha­lie Del­py. Cette an­née on re­nou­velle l’ex­pé­rience avec Georges et Georges d’eric Em­ma­nuel Sch­midt ». De­vant la de­mande du public pour les pièces contem­po­raines, la programmation du fes­ti­val de­vrait évo­luer au fil des an­nées pour pro­po­ser au­tant de pièces contem­po­raines que clas­siques.■

SUC­CÈS. Lors du fi­nal de la sai­son der­nière, des chaises ont dû être ajou­tées pour ac­cueillir le public. PHO­TO THÉ­TRALES

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.