Des dif­fi­cul­tés pour se pro­cu­rer cer­tains vac­cins

La Montagne (Brive) - - La Une - Hé­lène Pom­mier he­lene.pom­mier@cen­tre­france.com (*) L’hexa­valent, qui com­porte six vac­cins dont l’hé­pa­tite B, est dis­po­nible.

Alors que l’obli­ga­tion vac­ci­nale se­ra bien­tôt éten­due, des pa­rents ont du mal à se pro­cu­rer cer­tains vac­cins, dont le té­tra­valent Dtp-co­que­luche.

Ce­la peut sem­bler pa­ra­doxal. Alors que le Gou­ver­ne­ment pré­voit de rendre onze vac­cins in­fan­tiles obli­ga­toires en 2018 au lieu de trois ac­tuel­le­ment (notre édi

tion du 5 juillet), de nom­breux pa­rents ren­contrent des dif­fi­cul­tés pour se pro­cu­rer ce­lui com­bi­nant le DTP et la co­que­luche (té­tra­valent) ou ce­lui­ci as­so­ciant les quatre ma­la­dies pré­ci­tées ain­si que l’hae­mo­phi­lus in­fluen­za de type B (penta­valent) (*). « De­puis avril, j’es­saie de de­man­der le vac­cin pour le rap­pel de mes deux en­fants, de 11 et 6 ans, mais je n’y ar­rive pas », s’étonne Sté­pha­nie, une ma­man haut­vien­noise.

La si­tua­tion dure en fait « de­puis plu­sieurs mois », dé­plore une phar­ma­cienne de Li­moges. « On en a par­fois au compte­gouttes en ap­pe­lant di­rec­te­ment le la­bo­ra­toire, mais c’est com­pli­qué. » Toutes les of­fi­cines de ville sont con­ fron­tées à cette pé­nu­rie. Quelles en sont les rai­sons ? « On ne les a ja­mais vrai­ment », constate le doc­teur Mar­tine Vi­vier­dar­ri­gole, res­pon­sable de la cel­lule de veille et d’alerte sa­ni­taires à l’agence ré­gio­nale de san­té de Nou­vel­leA­qui­taine. Il s’agi­rait d’un phé­no­mène mon­dial qui a émer­gé en 2015. Cer­tains pays ont mo­di­fié leur ca­len­drier vac­ci­nal et une hausse de la de­mande pour le vac­cin contre la co­que­luche a été consta­tée aux Etats­unis, en Inde, en Aus­tra­lie par exemple. Ou encore en France où le rap­pel re­com­man­dé à 6 ans a été ins­tau­ré en 2013. Or les pays doivent an­ti­ci­per long­temps à l’avance les com­mandes au­près des la­bos, le temps de fa­bri­ca­tion étant long (entre un à trois ans, se­lon les in­dus­triels phar­ma­ceu­tiques), et si ce n’est pas le cas, alors l’ap­pro­vi­sion­ne­ment n’est pas cor­rec­te­ment as­su­ré. Y a-t-il des po­pu­la­tions prio­ri­taires ? Face à ces pro­blèmes, les au­to­ri­tés sa­ni­taires ont dû prendre des me­sures. « Le Haut conseil de la san­té pu­blique a émis un avis, en avril, afin que les stocks dont dis­pose la France soient ré­ser­vés à une po­pu­la­tion prio­ri­taire, en l’oc­cur­rence les tout­pe­tits pour leur pri­mo­vac­ci­na­tion et les jeunes adultes sus­cep­tibles de de­ve­nir pa­rents ou les per­sonnes dans l’en­tou­rage d’un nour­ris­son, ce­ci afin d’évi­ter que le bé­bé soit conta­mi­né par la co­que­luche. Cette ma­la­die in­fec­tieuse peut avoir des consé­quences dra­ma­ti­

ques », pré­cise Mar­tine Vi­vier­dar­ri­gole.

La dis­tri­bu­tion est donc contin­gen­tée dans les phar­ma­cies de ville mais main­te­nue dans les centres de la pro­tec­tion ma­ter­nelle in­fan­tile (la PMI, re­le­vant du conseil dé­par­te­men­tal) et les centres de vac­ci­na­tion, qui dis­posent de stocks. En Haute­vienne et à Li­moges, pour l’ins­tant, il n’y a pas eu de hausse de la de­mande dans ces struc­tures. A quand un re­tour à la nor­male ? Dif­fi­cile de dire le temps qu’il faudra pour ré­soudre le pro­blème. Sur ce su­jet qui sus­cite des ré­ac­tions pas­sion­nelles, cer­tains pré­tendent que la pé­nu­rie est or­ga­ni­sée par les la­bo­ra­toires pour in­ci­ter les au­to­ri­tés à étendre l’obli­ga­tion vac­ci­nale. Me­sure que vient de prendre le gou­ver­ne­ment fran­çais pour 2018, qui jus­ti­fie cette dé­ci­sion, pour sa part, par la re­cru­des­cence d’épi­dé­mies et de cas graves, voire mor­tels. « Ce­la peut être un bon le­vier pour an­ti­ci­per les com­mandes né­ces­saires », re­con­naît néan­moins le doc­teur Vi­vier­dar­ri­gole. Et ne plus avoir de vac­cins qui manquent à l’ap­pel ?

DES PO­PU­LA­TIONS PRIO­RI­TAIRES. Pour le Dtp-co­que­luche, les tout-pe­tits et l’en­tou­rage des nour­ris­sons y ont encore ac­cès. PHO­TO D’AR­CHIVES : LAU­RENCE JAVAL

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.