ILS AU­RONT UN T-SHIRT NOIR SUR LE DOS

Au bar, à la billet­te­rie ou pour as­su­rer la pro­pre­té du site… Ils seront plus de 90 à of­fi­cier

La Montagne (Brive) - - Estivités -

« C’est la qua­trième an­née que je par­ti­cipe. J’ai com­men­cé au bar et à l’ani­ma­tion des tour­nois spor­tifs, et au­jourd’hui, je ne suis plus que der­rière le comp­toir ». Du haut de ses 21 ans, Etienne (à droite) est presque un ha­bi­tué. Pour l’amour du contact hu­main, ce fils de res­tau­ra­teur est dé­sor­mais ro­dé au fes­ti­val n’hé­si­te­ra pas à don­ner quelques conseils aux pe­tits nou­veaux. « Sur­tout pour dé­pla­cer les fûts de bière jus­qu’aux bars ins­tal­lés sur la plage, c’est par­fois un peu spor­tif ! » Pré­sent sur le site les soirs de concerts uni­que­ment, il fe­ra par­tie de la « Team bar », aux cô­tés, no­tam­ment, de Ca­mille et Thi­bault. « J’ai des potes qui y ont dé­jà tra­vaillé et je n’ai eu que des re­tours po­si­tifs sur l’am­biance, té­moigne le jeune bri­viste de 24 ans (à gauche). En plus de ça, j’adore les fes­ti­vals et l’évé­ne­men­tiel et ça me per­met de dé­cou­vrir le mi­lieu de la pro­gram­ma­tion, dans le­quel j’ai­me­rais tra­vailler plus tard ». Al­lier en­vie pro­fes­sion­nelle et job d’été, c’est une bonne équa­tion. Pour Ca­mille, qui n’as­pire pas à être ser­veuse, l’ex­pé­rience reste bonne à prendre. « Nous n’avons pas eu le choix sur le sec­teur au­quel nous al­lions être af­fec­té, mais être der­rière le bar, ça me plaît bien ! La seule chose qui me fai­sait peur, c’était de me trom­per en ren­dant la mon­naie, mais avec le nou­veau sys­tème de paie­ment, j’ai un stress en moins », plai­sante la sai­son­nière. S’ils sont tous conscients que les soi­rées risquent par­fois d’être éprou­vantes, ils sa­vourent mal­gré tout la chance d’avoir un job d’été qui sort de l’or­di­naire. « Les plus grosses af­fluences sont entre les concerts. Pen­dant, nous aus­si, on peut pro­fi­ter… ». Pa­role de sai­son­nier.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.