Aux sons de La Nou­velle-or­léans

La Montagne (Brive) - - Brive -

Mar­di der­nier, pour la deuxième an­née consé­cu­tive, le fes­ti­val de Mu­sique de la Nou­velle Or­léans à Pé­ri­gueux Tour a fait un crochet par Brive.

C’est dans le cadre d’une soi­rée in­ti­tu­lée Ra­cine Car­rée 1 (Ra­cine Car­rée 2 a eu lieu hier à Pé­ri­gueux), que le MNOP Tour a po­sé ses va­lises au théâtre mu­ni­ci­pal. L’oc­ca­sion pour les Bri­vistes de dé­cou­vrir gra­tui­te­ment des mu­siques blues, ve­nues tout droit de la Nou­velle Or­léans.

En­vi­ron 220 places du théâtre étaient oc­cu­pées, plus que l’an­née der­nière et un bon score, pour cet évé­ne­ment qui com­mence tout juste à se faire connaître. Tous les pu­blics étaient pré­sents, des connais­seurs de blues aux jeunes en­fants.

Alexis Evans, ac­com­pa­gné de ses cinq mu­si­ciens, a été le pre­mier à en­trer sur scène, et mal­gré son nom qui fleure bon l’outre­at­lan­tique, le jeune chan­teur de 24 ans vient de Bor­deaux. Le groupe a joué une mu­sique en­traî­nante et fes­tive, n’hé­si­tant pas à in­ter­agir avec le pu­blic, qui, s’il a eu du mal à se dé­ta­cher de son siège, sem­blait conquis.

En­suite est ar­ri­vé Luke Wins­low King, ve­nu di­rec­te­ment de la Nou­velle­or­léans, et dont le blues tein­té de coun­try a ra­pi­de­ment sé­duit l’au­dience. Le chan­teur, re­con­nu par ses pairs aux États­unis, a beaucoup joué avec le pu­blic éga­le­ment. Nul doute que l’évé­ne­ment rem­pli­ra en­tiè­re­ment le théâtre mu­ni­ci­pal dans quelques an­nées.

PHO­TO PAS­CAL PER­ROUIN

ÉNER­GIE. Le jeune fran­çais Alexis Evan a ame­né son groove sur les planches du théâtre mu­ni­ci­pal.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.