Dé­sor­mais ha­bi­tués du sable gaillard

La Montagne (Brive) - - Estivites -

Ce­la fait quatre ans que Cé­line Mal­zard fait le tra­jet avec sa fa­mille de­puis le Val d’oise, pour pro­fi­ter du fes­ti­val gaillard.

« On fait plus de cinq heures de tra­jet, mais ça vaut le coup, c’est vrai­ment top ! », se ré­jouit Cé­line Mal­zard. Pour­tant, pour cette ha­bi­tante de la ré­gion pa­ri­sienne, les fes­ti­vals à proxi­mi­té ne manquent pas. « Il y a beau­coup trop de monde dans les fes­ti­vals pa­ri­siens, on est moins à l’aise, jus­ti­fie­t­elle. En plus, les ta­rifs sont bien plus in­té­res­sants ici et chaque an­née, la pro­gram­ma­tion est sym­pa ». Cette es­ca­pade cor­ré­zienne est aus­si l’oc­ca­sion pour elle de re­trou­ver sa soeur, qui ha­bite le dé­par­te­ment.

Ha­bi­tuée à ve­nir avec son ma­ri, de­puis l’an­née der­nière, sa fille de 10 ans l’ac­com­pagne éga­le­ment. « Ce n’est pas tout le monde qui amène ses en­fants dans des fes­ti­vals de mu­sique, ri­gole Cé­line Mal­zard. Mais elle ne se rend pas trop compte, ça lui pa­raît nor­mal du coup. Ce qui est in­té­res­sant, c’est qu’il y a des ar­tistes qu’elle aime, et d’autre qu’elle ne connaît pas. Ça lui fait dé­cou­vrir des choses. Elle ne s’en­nuie ja­mais. Cette an­née elle at­tend par­ti­cu­liè­re­ment M. Po­ko­ra et So­pra­no ». L’as­pect fa­mi­lial mis en avant

Se­lon la mère de fa­mille, c’est cet as­pect fa­mi­lial qui sé­duit : « Tout le monde y trouve son compte » . Au fil des édi­tions, elle a eu le temps de voir le fes­ti­val évo­luer. « C’était un des pre­miers fes­ti­vals que j’ai fait et j’ai vrai­ment été sé­duite, ra­conte­t­elle. Mon coup de coeur c’était il y a deux ans. C’est un fes­ti­val vrai­ment convi­vial, on prend plai­sir à y ve­nir en fa­mille. Après, c’est vrai que plus ça va, plus il y a de monde. Mais c’est la ran­çon du suc­cès, c’est nor­mal ».

Cette an­née, la fa­mille a pris un pass quatre jours, du jeu­di, au di­manche. Comme l’an­née der­nière, Cé­line Mal­zard n’a pas pu prendre le pass du lun­di, obli­ga­tion pro­fes­sion­nelle oblige. Mais rien de grave, c’était le concert d’hier soir, avec Ima­ny, qu’elle at­ten­dait avec le plus d’im­pa­tience.

FI­DÈLES. PHO­TO DR Cé­line Mal­zard et sa fa­mille viennent au Brive Fes­ti­val de­puis quatre ans.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.