« Je suis de­ve­nu ac­cro au Tour »

Cyclisme Franck Fer­rand a conquis avec suc­cès ses ga­lons de com­men­ta­teur pa­tri­mo­nial pen­dant les di­rects de la course.

La Montagne (Brive) - - Actu Télé - IN­TER­VIEW Jean-marc Ba­ren­ghi

De­ve­nu un mor­du de la course, l’ani­ma­teur a une folle en­vie de re­com­men­cer l’an pro­chain. n Que re­te­nez-vous de votre pre

mier Tour de France ? Les craintes que j’avais n’étaient pas fon­dées. On m’avait dit : « Tu vas voir c’est érein­tant, le rythme est tré­pi­dant, tu vas bouf­fer n’im­porte comment, tu vas gros­sir, être cre­vé ». Non seule­ment j’ai un peu mai­gri et je ne suis pas fa­ti­gué, mais tout est tel­le­ment bien or­ga­ni­sé que pour moi c’est presque un re­pos par rap­port à ma vie ha­bi­tuelle. n Qu’est-ce qui vous a sur­pris au cours de ces trois se­maines ? La route ! Je n’avais pas réa­li­sé à quel point on fai­sait de la route. Nous avons fait plus de 3 000 ki­lo­mètres en voi­ture. n Et votre ex­pé­rience de com­men­ta­teur ? L’al­chi­mie s’est vrai­ment bien faite, on s’en­tend très bien tous les quatre, on pour­rait même dire tous les six, avec Thierry Adam et Cé­dric Vas­seur sur les mo­tos. Avec Alexandre Pas­teur, c’est un ac­cord. Je suis pas­sion­né par ce qu’ex­plique Laurent Ja­la­bert. Je n’ai pas de grandes no­tions de cyclisme, et

la grande dé­cou­verte, dans cette af­faire, c’est que je finis par me pas­sion­ner pour la course et pour les cy­clistes. Ce n’était pas pré­vu au pro­gramme (rire). n Vous êtes de­ve­nu un mor­du du

Tour de France ? Oui, c’est la sur­prise. Les deux ou trois pre­mières fins d’étape, je re­gar­dais les der­niers ki­lo­mètres d’un oeil, je ran­geais mes pa­piers, j’en­voyais des tex­tos. Main­te­nant, je suis de­ve­nu ac­cro. Je suis ra­vi de pou­voir me mettre les bras croisés de­vant l’écran pour suivre l’ar­ri­vée, et il ne faut pas me dé­ran­ger à ce mo­ment-là. n Vous sou­hai­tez rem­pi­ler l’an pro­chain ? Il faut de­man­der à mon pa­tron, mais j’en se­rais ra­vi. n Votre ren­trée sur Eu­rope 1, c’est si­gné ? Pas en­core si­gné, mais on m’a en ef­fet confir­mé que je conti­nue l’émis­sion à 14 heures. Elle ne du­re­ra plus qu’une heure. Ce se­ra la même, avec le même titre et le même conte­nu his­to­rique. Et je re­pren­drai aus­si la tour­née de mon spec­tacle « His­toire (s) », dans toute la France à par­tir de sep­tembre. n

« Je finis par me pas­sion­ner pour la course et pour les cy­clistes. Ce n’était pas pré­vu au pro­gramme » (rire). FRANCK FER­RAND.:

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.