Fi­ni­tion, concen­tra­tion, ré­ac­tion : l’heure des ré­glages

La Montagne (Brive) - - Sports -

L’équipe de France fé­mi­nine, plom­bée par son manque d’ef­fi­ca­ci­té of­fen­sive et ses sautes de concen­tra­tion sur le plan dé­fen­sif lors de ses deux pre­miers matchs de l’eu­ro 2017, a en­core des ré­glages à faire dans le jeu pour évi­ter une dés­illu­sion.

En bal­lot­tage fa­vo­rable pour se qua­li­fier pour les quarts, les Bleues de­vront as­su­rer au moins le nul contre la Suisse, mer­cre­di à Bre­da.

Elles étaient pré­ve­nues de­puis le dé­but de l’eu­ro : face aux coffres­forts ad­verses de l’is­lande, de l’au­triche, et pro­chai­ne­ment de la Suisse, na­tions moins bien clas­sées au clas­se­ment Fi­fa, la moindre oc­ca­sion doit se concré­ti­ser, sous peine de s’ex­po­ser et de se prendre un but contre le cours du jeu comme contre l’au­triche (1­1). « On a tout ten­té »

Pour se don­ner le plus de chances, le sé­lec­tion­neur fran­çais avait pour­tant dé­ci­dé d’ali­gner une for­ma­tion plus of­fen­sive.

« On a tout ten­té », a sou­li­gné de son cô­té Aman­dine Hen­ry, alors que son équipe avait dé­jà ti­ré 17 fois contre l’is­lande pour seule­ment 5 ca­drés… et un but sur pe­nal­ty.

Consé­quence de ces maux of­fen­sifs ré­cur­rents, les Bleues connaissent, après une en­tame sou­vent ex­cel­lente mais vierge de but, un pas­sage à vide as­sez in­ex­pli­cable, qui peut leur coû­ter cher comme le but contre l’au­triche.

Sur une touche ano­dine concé­dée par Griedge Mbock, Thi­ney rate son dé­ga­ge­ment, ce qui a pro­fi­té à l’at­taque ad­verse qui n’avait plus qu’à fu­siller Sa­rah Bou­had­di, mas­quée (27e). Comme face à l’is­lande, les Bleues ont su ar­ra­cher un ré­sul­tat po­si­tif dans la par­tie grâce à une ex­cel­lente ca­pa­ci­té de ré­ac­tion.

En­core une fois, la deuxième pé­riode a été meilleure que la pre­mière, comme si les Bleues ont be­soin de mon­ter en puis­sance au fil du match.

« En pre­mière, nos ad­ver­saires sont tel­le­ment concen­trées, elles courent tel­le­ment, qu’en deuxième elles re­viennent un peu plus fa­ti­guées avec un peu plus d’es­paces », a ex­pli­qué Aman­dine Hen­ry.

COACH. Oli­vier Echouaf­ni de­vra faire des ajus­te­ments.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.