Le Li­mou­sin ter­rain de jeu des grim­peurs

La Montagne (Brive) - - La Une - PHO­TO THO­MAS JOUHANNAUD

ES­CA­LADE. La ré­gion re­gorge de sites qui per­mettent aux grim­peurs dé­bu­tants ou plus ex­pé­ri­men­tés d’as­sou­vir leur pas­sion. Tour d’ho­ri­zon.

COR­RÈZE. La fa­laise en gra­nit de Cornil, fa­cile d’ac­cès, pro­pose trente­trois voies amé­na­gées du ni­veau dé­bu­tant à plus confir­mé.

L’es­ca­lade, ça ne se pra­tique que dans les grands mas­sifs mon­ta­gneux, pen­sez-vous ? Er­reur, on peut aus­si se faire plai­sir en Li­mou­sin. Seul, ou ac­com­pa­gné d’un en­ca­drant, il est pos­sible de pra­ti­quer l’es­ca­lade, même pour les dé­bu­tants. Pe­tite vi­rée avec l’as­so­cia­tion Ca­noë-kayak d’ey­mou­tiers, qui a dû tem­po­rai­re­ment dé­lo­ca­li­ser son ac­ti­vi­té en Creuse, à Bourganeuf. Et en Li­mou­sin, on peut aus­si s’éle­ver... au­tre­ment. Nous vous pro­po­sons quelques idées pour al­ler plus haut.

Louis Faurent

C’est sur les bords du ruis­seau du Ver­ger, pai­si­ble­ment amé­na­gés, que Jé­ré­my, en­ca­drant et adepte d’es­ca­lade, donne ren­dez­vous à ses grim­peurs d’un jour. Jeunes ou moins jeunes, no­vices ou ex­pé­ri­men­tés, les par­ti­ci­pants ont tous les pro­fils.

Après quelques mi­nutes pour s’équi­per et pour écou­ter les règles de sé­cu­ri­té, les grim­peurs peuvent at­ta­quer le ro­cher. Pour Ali­zée et Ni­non, deux co­pines de 17 ans ve­nues de la ré­gion pa­ri­sienne, cette pre­mière fois se passe sans ac­croc. La pre­mière re­con­naît même que le par­cours n’était pas très dif­fi­cile. Pour Jean, qui a dé­jà pra­ti­qué l’es­ca­lade, la mon­tée est fa­cile mal­gré une pe­tite hé­si­ta­tion en haut du ro­cher. En­fin, un couple de l’es­sonne en­cou­rage et aide sa fille. Ils sont de bons conseils, ils sont li­cen­ciés dans un club d’es­ca­lade le reste de l’an­née. Pour eux l’es­ca­lade est une his­toire de fa­mille, et les en­fants y prennent goût. Mais le couple ex­pé­ri­men­té ad­met que la pra­tique en ex­té­rieur, sur un ro­cher, et to­ta­le­ment dif­fé­rente de la pra­tique en salle. Le mo­ni­teur est d’ac­cord. En salle, il y a des prises de cou­leurs, qui guident le grim­peur. Alors qu’en ex­té­rieur, les prises sont bien plus aléa­toires et elles ont un sens, elles ne peuvent pas ser­vir tout le temps. De plus, es­ca­la­der un ro­cher crée un contact unique avec la pierre et la na­ture. Le grim­peur fait corps avec la roche, il doit l’ap­pri­voi­ser pour avan­cer. Jé­ré­my as­sure que « l’es­ca­lade rend humble ».

Si le site de Bourganeuf est idéal pour s’ini­tier, la fa­laise de Bus­sy­va­rache d’ey­mou­tiers (Haute­vienne) offre des pos­si­bi­li­tés adap­tées à tous les ni­veaux, pour les dé­bu­tants jus­qu’aux grim­peurs confir­més. Ce site est mo­men­ta­né­ment in­dis­po­nible en rai­son de la pro­tec­tion du lieu du fait de la pré­sence d’un fau­con pè­le­rin. Mais l’ac­ti­vi­té de­vrait pouvoir y re­prendre dans le cou­rant de l’été.

PHO­TO THO­MAS JOUHANNAUD

BOURGANEUF. Les jeunes s’aven­turent sur le ro­cher, sous les yeux de leurs pa­rents at­ten­tifs.

PHO­TO THO­MAS JOUHANNAUD

AT­TEN­TIFS. Avant de grim­per, il est im­por­tant d’écou­ter les règles de sé­cu­ri­té.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.