Trois sites creu­sois pour les grim­peurs dé­bu­tants ou les plus che­vron­nés

La Montagne (Brive) - - Estivités -

Sur­plom­bant les gorges de la Creuse, le ro­cher de Ju­pille est le Saint-graal des grim­peurs creu­sois. Ils peuvent aus­si se faire plai­sir sur les fa­laises gra­ni­tiques des car­rières du Mau­puy à cô­té de Gué­ret et pour les plus jeunes, sur le site des Pierres ci­vières.

Ro­cher de Ju­pille. De fé­vrier à juin, le ro­cher de Ju­pille, reste le royaume des fau­cons pè­le­rins, dont l’es­pèce, pro­té­gée, niche ici en toute tran­quilli­té chaque an­née. Le reste du temps, l’aplomb de 80 mètres sor­ti des eaux est le ter­rain de jeu des grim­peurs. Les dé­parts des an­ciennes voies sont dé­sor­mais noyés sous les eaux et se font à pré­sent de­puis une pas­se­relle amé­na­gée qui court le long de la fa­laise. Celle­ci compte près de 25 voies équi­pées dont les noms évo­ca­teurs (grand toit, étrave, over­dose, sol­fège ou bo­li­via­no) font rê­ver même ceux qui res­tent à terre. Elles vont de la dif­fi­cul­té 4b au 8a, dont la moi­tié jus­qu’à 6b.

Car­rière du Mau­puy. Les car­rières aban­don­nées ac­cueillent les grim­peurs sur des fa­laises en arc de cercle de 15 à 23 m où 60 voies équi­pées offrent des dif­fi­cul­tés al­lant de 4a à 7c.

Pierres ci­vières. Ce chaos gra­ni­tique, lais­sé en l’état par les tailleurs de pierre du Mau­puy, sur­plombe la ville de Gué­ret. C’est plu­tôt un site de dé­cou­verte et d’ini­tia­tion ré­ser­vé aux en­fants et dé­bu­tants. La vue est im­pre­nable !

MI­CHÈLE DEL­PY

DE JU­PILLE AU MAU­PUY. Pe­tits et grands va­rap­peurs trouvent leur bon­heur sur trois sites en Creuse.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.