Et de douze pour Ka­tie Le­de­cky

La Montagne (Brive) - - Sports -

L’amé­ri­caine Ka­tie Le­de­cky est de­ve­nue la na­geuse la plus ti­trée des cham­pion­nats du monde en rem­por­tant son dou­zième titre, hier à Bu­da­pest, en fi­nale du 1.500 m.

Il s’agit de son troi­sième titre de rang sur la dis­tance après ceux de Bar­ce­lone 2013 et Ka­zan 2015 et son troi­sième de l’édi­tion 2017 après le 400 m nage libre et le 4 x 100 m nage libre. À seule­ment 20 ans.

Comme pré­vu, Le­de­cky s’est pro­me­né sur 1.500 m et a confir­mé sa do­mi­na­tion sans par­tage, ter­mi­nant en 15’31”82 à plus de vingt se­condes de ses plus proches pour­sui­vantes, l’es­pa­gnole Mi­re­la Bel­monte et l’ita­lienne Si­mo­na Qua­da­rel­la.

L’amé­ri­caine vise un sex­tu­plé en Hon­grie et à d’ores et dé­jà ac­com­pli la moi­tié du che­min, lais­sant ses ad­ver­saires avec des miettes.

Trois nou­veaux re­cords du monde ont éga­le­ment été bat­tu hier : ce­lui du 100 dos, par la Ca­na­dienne Ky­lie Masse (58” 10), ce­lui du 100 m brasse par l’amé­ri­caine Lilly King (1’04”13) et ce­lui du 50 m brasse par le Bri­tan­nique Adam Pea­ty (25”95).

La per­for­mance est d’au­tant plus forte pour Pea­ty qu’il avait amé­lio­ré la marque en sé­rie (26” 10) avant de ré­ci­di­ver en de­mi­fi­nales pour de­ve­nir le pre­mier homme sous la barre my­thique des 26 se­condes.

Dé­jà vain­queur du 100 m brasse, il pour­ra ten­ter le dou­blé au­jourd’hui pour la grande fi­nale.

Mal­gré sa meilleure per­for­mance de l’an­née, Masse a sur­pris pas mal de monde pour éta­blir un nou­veau temps de ré­fé­rence, ef­fa­çant des ta­blettes le re­cord de Gem­ma Spof­forth (58”12), qui date de 2009, au bon vieux temps des com­bi­nai­sons en néo­prène.

King, elle, a ré­gné sur le 100 m brasse mal­gré une op­po­si­tion de très haut ni­veau. Entre la Russe Yu­liya Efi­mo­va, qui a frô­lé le re­cord du monde la veille, ou la Li­tua­nienne Ru­ta Mei­lu­tyte, dé­ten­trice du­dit re­cord, la jeune Amé­ri­caine avait fort à faire.

Mais la cham­pionne olym­pique en titre n’a pas failli et ter­mine de­vant sa com­pa­triote Ka­tie Mei­li, troi­sième à Rio, et Efi­mo­va.

Chez les gar­çons, la Chine a réa­li­sé un dou­blé avec Sun Yang sur 200 m et Xu Jiayu sur 100 m dos.

Après son titre sur 400 m di­manche, le contro­ver­sé Sun Yang, sus­pen­du pour trois mois après avoir été con­trô­lé po­si­tif à une mo­lé­cule pro­hi­bée lors d’un test an­ti­do­page en 2014, pour­rait même réa­li­ser un tri­plé dès au­jourd’hui, s’il s’im­po­sait en fi­nale du 800 m, une épreuve qu’il do­mine de­puis 2011.

De son cô­té, Xu Jiayu, vice­cham­pion olym­pique à Rio, a do­mi­né la paire amé­ri­caine, Matt Gre­vers et Ryan Mur­phy en 52”44.

Char­lotte Bon­net en fi­nale

Après des dé­buts dé­ce­vants, les Bleus ont re­trou­vé un sem­blant de sou­rire avec Char­lotte Bon­net, seule Fran­çaise en lice. La Ni­çoise de 22 ans s’est en ef­fet his­sée en fi­nale du 200 m avec le sep­tième temps mais au­ra fort à faire face à des ad­ver­saires du ca­libre de Fe­de­ri­ca Pel­le­gri­ni, Ka­tie Le­de­cky ou bien la star lo­cale Ka­tin­ka Hoss­zu.

LE­DE­CKY. L’amé­ri­caine a ré­gné sans par­tage sur les lignes d’eau de Bu­da­pest.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.