La nuit tom­bée le Li­mou­sin s’anime

Noc­turne Que l’on soit pe­tit ou grand, la nuit fas­cine et in­trigue. Aus­si mys­té­rieuse soit-elle, elle nous fait dé­cou­vrir le monde sous un re­gard dif­fé­rent, plus sen­so­riel. Elle offre aus­si le calme et la tran­quilli­té sou­hai­tés pour pro­fi­ter plei­ne­ment de

La Montagne (Brive) - - La Une - ÉLISE BAÏERA

TOU­RISME. La nuit fas­cine et in­trigue et c’est aus­si l’oc­ca­sion de par­ti­ci­per à des ac­ti­vi­tés, des vi­sites et des ba­lades ori­gi­nales.

EN FA­MILLE. En cos­tume à Tu­renne ou au châ­teau de Las­tours, à la lu­mière des flam­beaux à Brive, en ca­noë à Li­moges… il y en a pour tous les goûts !

La mé­téo de l’été ne plaît peut­être pas à tous. Quand la ca­ni­cule pointe son nez, on étouffe. Et quand il ne fait pas 35 de­grés à l’ombre, c’est la pluie qui tombe. Qui plus est, tout le monde n’est pas en va­cances pen­dant les deux mois d’été. Alors, pour les mé­con­tents de la mé­téo, les tra­vailleurs qui at­tendent ou re­viennent de va­cances, et pour tous les autres, il reste la nuit.

Pour les plus jeunes, ou tout du moins les plus fê­tards, il existe de nom­breux lieux pour s’amu­ser. Si noc­turne rime avec boire, dan­ser, dis­cu­ter ou écou­ ter de la mu­sique, alors le mo­ment idéal se pas­se­ra dans les bars et clubs li­mou­geauds pour des soi­rées qui n’en fi­nissent ja­mais. Mais il existe des ac­ti­vi­tés plus ori­gi­nales.

D’une part, les ac­ti­vi­tés spor­tives où s’al­lient ef­fort et plai­sir. Ce­la vaut par­fois le coup de se dé­pen­ser dans quelques ac­ti­vi­tés phy­siques pour dé­cou­vrir la ville sous un autre angle. Par exemple, s’es­sayer au ca­noë noc­turne, voir Li­moges, sa ca­thé­drale, ses ponts en pierre, éclai­rés par une belle nuit d’été. La ba­lade offre une vue impre­ nable et une fa­çon aty­pique de dé­cou­vrir la ville.

D’autre part, les vi­sites en fa­mille. Tout le monde connaît la gare de Li­moges, vue et re­vue. Mais tout le monde n’a pas goû­té à la ba­lade spec­tacle de la gare aux Cou­tures qui offre une autre vi­sion du quar­tier. Les faits his­to­riques sont agré­men­tés de faits chan­tés, dan­sés et joués.

Aus­si, le châ­teau Las­tours offre la pos­si­bi­li­té de vi­si­ter son antre de nuit. Les bé­né­voles du lieu ac­cueillent ses vi­si­teurs en te­nues mé­dié­vales, de quoi amu­ser et mettre dans le bain tous ceux qui y passent.

Cet été, la ré­gion offre di­verses autres ac­ti­vi­tés noc­turnes à es­sayer, ci­né­ma en plein air, ba­lades lu­diques, ani­ma­tions au­dio­vi­suelles, etc... Le choix est large.

« Le jour est pa­res­seux mais la nuit est ac­tive »

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.