Comment dé­cide-t-on du nom d’une rue ?

La Montagne (Brive) - - Brive -

À Brive, une di­zaine de rues, places ou ronds-points sont bap­ti­sés chaque an­née. Comment se fait le choix ? Le maire de la ville re­çoit un cer­tain nombre de pro­po­si­tions du pu­blic par cour­rier, qu’il dé­cide de re­te­nir ou non. La dé­ci­sion peut se prendre aus­si au ni­veau du ca­bi­net du maire à la suite d’un dé­cès. Ré­cem­ment, la disparition de l’an­cien maire Jean Char­bon­nel a lo­gi­que­ment en­traî­né que Brive rende hom­mage à son ac­tion. Ain­si, la place de l’hô­tel-de-ville est de­ve­nue la place Jean-char­bon­nel. Une fois la dé­ci­sion prise par le ca­bi­net du maire, elle est ac­tée en con­seil mu­ni­ci­pal. On re­trouve dans les rues gaillardes beau­coup d’an­ciens ré­sis­tants. Mais l’his­toire ré­cente laisse aus­si sa trace, avec par exemple l’al­lée Al­bert-per­pi­nan, un fac­teur dé­cé­dé lors d’un conflit so­cial en 2009 ou le sol­dat du 126e RI Thi­bault Mi­loche, dé­cé­dé en opé­ra­tion en 2010. Par ailleurs, la ville tra­vaille à car­to­gra­phier tous les sec­teurs de Brive, no­tam­ment les ha­meaux, afin de nom­mer toutes les rues et d’at­tri­buer un nu­mé­ro à chaque mai­son à la de­mande des four­nis­seurs de fibre op­tique, de la Poste ou en­core des grands groupes de li­vrai­son.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.