Un de­mi-siècle dans la Ma­rine

La Montagne (Brive) - - Brive - Hu­go La­ri­don brive@cen­tre­france.com

Se­cond vo­let de notre ru­brique sur l’ori­gine des noms de rue : au­jourd’hui, le bou­le­vard Ami­ral-gri­vel, qui fut ma­rin de la Pre­mière Ré­pu­blique au Se­cond Em­pire.

Avant de don­ner son nom à l’ave­nue au sud du centre his­to­rique de Brive, Jean­bap­tiste Gri­vel a fait car­rière dans la Ma­rine. Une très longue car­rière même.

Né en 1778 à Brive, il entre dès ses 18 ans dans ce corps d’ar­mée en 1796. En 1805, le jeune homme a dé­jà par­ti­ci­pé à plu­sieurs cam­pagnes de guerre et Na­po­léon, qui a be­soin d’un homme de confiance, l’en­voie su­per­vi­ser les ma­noeuvres ma­ri­times des An­glais du­rant le siège de Dant­zig.

Son ex­ploit le plus re­ten­tis­sant a lieu le 22 fé­vrier 1810, lors­qu’il s’évade des pon­tons (ba­teaux pri­sons) de Ca­dix, après 22 mois de cap­ti­vi­té. Il pour­suit en­suite sa car­rière chez les ma­rins de la Garde et sera de toutes les ba­tailles. Il croi­se­ra no­tam­ment la route d’un autre Bri­viste, le ma­ré­chal Brune, qui don­ne­ra son nom au bou­le­vard voi­sin.

Une his­toire de fa­mille

Il de­vien­dra par la suite pré­fet ma­ri­time de Brest, sera nom­mé plus haut re­pré­sen­tant des ma­rins de la Garde et élu fi­na­le­ment sé­na­teur, dé­co­ré de la Lé­ gion d’hon­neur sous le Se­cond Em­pire.

Son père, An­toine Gri­vel, a lui aus­si sa rue à Tulle, au nord du centre­ville. Avo­cat au bar­reau de Brive et ju­ris­con­sulte, il se joint, avec ses deux fils, à l’ar­mée du gé­né­ral Du­gom­mier pour com­battre les Es­pa­gnols en 1794. À la fin de sa vie, il fut nom­mé pré­sident de chambre à la Cour royale de Li­moges.

PHOTO F. LHERPINIERE

HON­NEUR. Gri­vel fut le der­nier ca­pi­taine de vais­seau nom­mé par Na­po­léon.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.