SEN­TI­NELLE VA « S’INS­CRIRE DANS LA DU­RÉE », AS­SURE FLO­RENCE PARLY

La Montagne (Brive) - - France & Monde -

7.000 SOL­DATS. Mo­bi­li­sés en per­ma­nence. La mi­nistre des Ar­mées, Flo­rence Parly, a as­su­ré, hier, lors d’une vi­site à un contin­gent de sol­dats en pa­trouille au­tour du bas­sin de la Villette, dans le nord de la ca­pi­tale, que l’opé­ra­tion Sen­ti­nelle « res­te­ra en place tant qu’elle sera utile à la pro­tec­tion des Fran­çais ». « Il faut main­te­nant s’ins­crire dans la du­rée, et dé­ployer nos ef­forts de fa­çon un peu dif­fé­rente. L’ob­jec­tif est de s’adap­ter sans cesse à la me­nace », a­t­elle pour­sui­vi. Ses ser­vices, en col­la­bo­ra­tion avec ceux du mi­nis­tère de l’in­té­rieur, tra­vaillent à des pro­po­si­tions de ré­forme de l’opé­ra­tion qui se­ront pré­sen­tées, en sep­tembre, à Em­ma­nuel Ma­cron. Le 14 juillet, le chef de l’état avait an­non­cé que l’opé­ra­tion Sen­ti­nelle, qui mo­bi­lise 7.000 sol­dats en per­ma­nence sur le ter­ri­toire na­tio­nal de­puis les at­ten­tats de 2015, al­lait être re­vue « en pro­fon­deur afin d’avoir une plus grande ef­fi­ca­ci­té opé­ra­tion­nelle et de prendre en compte l’ef­fec­ti­vi­té et l’évo­lu­tion de la me­nace ».

La garde à vue du ma­lade psy­chia­trique ar­rê­té sa­me­di soir à la tour Eif­fel, où il avait bran­di un cou­teau en criant « Al­lah Ak­bar », a été pro­lon­gée, di­manche soir, pour 24 heures. L’état de san­té du jeune homme, qui vient d’avoir 19 ans, a été ju­gé com­pa­tible avec sa garde à vue. Il doit être exa­mi­né par un psy­chiatre.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.