Eric Dane a bat­tu la dé­pres­sion

La Montagne (Brive) - - Actu Télé - Na­tha­lie Chuc

L'oc­ca­sion de prendre des nou­velles de l’ex-doc­teur Sloan de « Grey’s Ana­to­my ».

Dans la sai­son 3 de « The Last Ship », Eric Dane porte tou­jours aus­si bien l’uni­forme. L’in­trigue re­prend plu­sieurs mois après l’is­sue de la sai­son 2. Le ca­pi­taine Tom Chand­ler est de­ve­nu un hé­ros na­tio­nal. Le pays se re­cons­truit peu à peu. On com­prend aus­si que le doc­teur Ra­chel Scott (Rho­na Mi­tra), qui avait éla­bo­ré l’an­ti­dote au vi­rus, a suc­com­bé à ses bles­sures. Le ré­pit ne dure pas, car Chand­ler doit in­ter­ve­nir en Asie, où le vi­rus a mu­té. Une nou­velle pan­dé­mie me­nace la pla­nète.

Aux États-unis, « The Last Ship » connaît un as­sez bon suc­cès, et une cin­quième sai­son est d’ores et dé­jà pro­gram­mée pour l’été pro­chain. De­ve­nir le hé­ros, cha­ris­ma­tique, de sa propre sé­rie, c’est le jack­pot qu’a réus­si à dé­cro­cher Eric Dane à peine deux ans après avoir quit­té « Grey’s Ana­to­my » – feuille­ton qui l’avait his­sé au rang de sexe-sym­bole.

Au prin­temps der­nier, le co­mé­dien et père de fa­mille a ce­pen­dant connu un gros pas­sage dé­pres­sif qu’il n’a pas vu ve­nir. Le tour­nage de la sai­son 5 de la sé­rie a même dû être re­por­té pour lui per­mettre de se soi­gner. Il en a par­lé très ou­ver­te­ment sur le pla­teau d’un talk-show amé­ri­cain à l’oc­ca­sion du lan­ce­ment de la sai­son 4, à la fin du mois de juillet. « J’avais dé­jà connu la dé­pres­sion dans ma vie et j’ai tou­jours réus­si à la gé­rer. J’avais comme tout le monde des coups de blues, mais, cette fois-ci, ce­la m’a heur­té de plein fouet. J’ai dû faire une pause. Je me suis mis au vert, je me suis soi­gné et je me sens beau­coup mieux. […] Main­te­nant, je suis sous trai­te­ment […] et la dé­pres­sion a dis­pa­ru. » L’ac­teur de 44 ans a ex­pli­qué avoir été le pre­mier sur­pris par cette vio­lente dé­pres­sion, ne voyant pas ce qui dans sa vie avait pu le me­ner à un tel état. « Mais c’était bel et bien là et il faut sa­voir écou­ter son corps », a-t-il ajou­té avec la vo­lon­té de par­ta­ger son ex­pé­rience pour ai­der d’autres per­sonnes.

Au­jourd’hui, Eric Dane af­firme se sen­tir beau­coup mieux. Père de deux filles, Billie et Geor­gia, il a eu tout le sou­tien de son épouse, Re­bec­ca Gay­heart Dane, l’hé­roïne de la sa­ga « Ur­ban Le­gend ». Ma­rié de­puis 2004, le couple file un par­fait amour.

« Cette ma­la­die m’a heur­té de plein fouet. Je me suis soi­gné », s’est confié Eric Dane lors d’un talk-show amé­ri­cain.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.