La gé­né­ro­si­té du couple Saule

La Montagne (Brive) - - Brive - Ma­ryne Le Goff brive@cen­tre­france.com

Cul­ti­va­teurs, Cé­les­tin et Marthe Saule ont don­né leur nom à une rue bri­viste. Pour­quoi ? Qu’ont-ils fait, outre lé­guer une par­tie de leur ter­rain ?

Cé­les­tin Saule et Ma­rie Marthe Cha­nour­die sont des Cor­ré­ziens pure souche (*). L’un a pous­sé son pre­mier cri à Damp­niat le 1er mars 1898 et son der­nier à Brive le 26 mars 1984 ; la se­conde est née à Brive le 13 dé­cembre 1902 et y est dé­cé­dée le 3 août 1971. Ils se sont ma­riés et ont eu neuf en­fants : quatre gar­çons et cinq filles.

Fils de cul­ti­va­teurs à « La Re­nau­die », com­mune de Damp­niat, Cé­les­tin Saule a fait vivre sur la pro­prié­té de sa fa­mille, avec ses beaux­pa­rents, une ex­ploi­ta­tion de cultures ma­raî­chères. La re­traite ap­pro­chant, au­cun de leurs en­fants n’a vou­lu re­prendre l’en­tre­prise.

Marthe et Cé­les­tin Saule ont alors pris la dé­ci­sion de lo­tir leur pro­prié­té, de ma­nière à réa­li­ser un par­tage équi­table de leur suc­ces­sion.

Ces­sa­tion à la Ville

Dans le lo­tis­se­ment, ils ont cé­dé cer­taines par­ties de ter­rain à la Ville, no­tam­ment l’es­pace né­ces­saire pour aug­men­ter la lar­geur du che­min avant qu’il n’ait été trans­for­mé en rue.

C’est ain­si que, per­pen­ di­cu­lai­re­ment au che­min de Bas­sa­ler et dans la conti­nui­té de la rue JeanGuillau­mie, est née la rue Cé­les­tin­et­marthe­saule. Ce nom a été at­tri­bué lors de la réunion du Con­seil mu­ni­ci­pal du 20 avril 1995.

DO­NA­TION. C’est grâce au don du couple Saule que le lo­tis­se­ment a vu le jour. PHO­TOS ÉLISE BAÏERA

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.