EM­MA­NUEL ET BRI­GITTE MA­CRON EN VIL­LÉ­GIA­TURE SUR LES HAU­TEURS DE MAR­SEILLE

La Montagne (Brive) - - France & Monde -

JOG­GING. Et vi­site pri­vée. Em­ma­nuel Ma­cron – dont l’ély­sée se re­fuse tou­jours à in­di­quer le lieu de vil­lé­gia­ture – passe ses pre­mières va­cances d’été pré­si­den­tielles à Mar­seille, en com­pa­gnie de son épouse Bri­gitte se­lon des in­for­ma­tions dé­voi­lées, hier, dans le

Le couple pré­si­den­tiel sé­journe « dans une ré­si­dence do­tée d’une grande pis­cine, dis­crè­te­ment blot­tie au bout d’une im­passe sur les hau­teurs de la ville », pré­cise le jour­nal do­mi­ni­cal. L’ély­sée s’est re­fu­sé à confir­mer l’in­for­ma­tion, ré­pé­tant que le chef de l’état pas­sait ses va­cances « en France » et qu’il res­tait « mo­bi­li­sable à tout mo­ment », sans plus de pré­ci­sions sur la du­rée et le lieu de cette vil­lé­gia­ture. « Jog­ging sur la plage du Pra­do, vi­site pri­vée du châ­teau de la Bu­zine – le “châ­teau de ma mère” im­mor­ta­li­sé par Mar­cel Pa­gnol – et ba­lade sur l’es­pla­nade des Mou­lins à Al­lauch pour ad­mi­rer le pa­no­ra­ma », écrit pour sa part le JDD. Après une pause es­ti­vale d’une quin­zai­ ne de jours, l’exé­cu­tif se re­trou­ve­ra pour un sé­mi­naire gou­ver­ne­men­tal, lun­di 28 août, avant un Conseil des mi­nistres de ren­trée, le 30 août. Cri­ti­qué pour avoir pris des va­cances trop longues (19 jours), en 2012, son pré­dé­ces­seur Fran­çois Hol­lande avait ré­duit dras­ti­que­ment ses congés les étés sui­vants (entre 7 et 10 jours de 2013 à 2016), rac­cour­cis­sant éga­le­ment les va­cances des mi­nistres. La norme des pré­cé­dents pré­si­dents, Ni­co­las Sar­ko­zy et Jacques Chi­rac, se trou­vait au­tour de 20 jours.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.