ABUS ET VIO­LENCES ■ La fille re­laxée

La Montagne (Brive) - - Brive -

Au­cune charge n’a fi­na­le­ment été re­te­nue, hier, à l’en­contre d’une femme pla­cée sous contrôle ju­di­ciaire et ac­cu­sée de mettre la vie de sa mère en dan­ger et d’avoir exer­cé des vio­lences sur des per­son­nels soi­gnants. « Il n’y a rien de vrai. Je ne suis pas vic­time de ma fille », a té­moi­gné, la ma­man. Pres­sion mo­rale, in­gé­rence, mé­chan­ce­té… Elle ré­fute tout. « Ma fille ne s’oc­cu­pait pas des mé­di­ca­ments. Et puis, elle a fait mal à qui ? Il n’y a pas de bles­sés ! De­puis que je suis à l’eh­pad de Ri­vet, c’est la seule qui s’oc­cupe de moi, qui vient me voir », confie­t­elle, la voix lar­moyante. Une ma­man élo­quente. Mais une fille absente. Au grand dam du mi­nis­tère pu­blic : « Vous avez par­fai­te­ment plai­dé la cause de votre fille. Mais il ne faut pour au­tant pas ou­blier les in­frac­tions qui lui sont re­pro­chées, ni les ex­per­tises psy­cho­lo­giques qui sou­lignent un ca­rac­tère pas­sion­né, au­to­ri­taire et obs­ti­né, une in­to­lé­rance à la contra­dic­tion et des ano­ma­lies men­tales ». Le tri­bu­nal, lui, a pro­non­cé la re­laxe.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.