Pas­sions et ten­sions

Am­bas­sa­deur iti­né­rant de la culture, l’aca­dé­mi­cien a en­ta­mé un tour de France de la lec­ture pu­blique qui vise no­tam­ment à un élar­gis­se­ment des ho­raires d’ou­ver­ture des bi­blio­thèques. Il se­ra le 20 sep­tembre à Brest, le 6 oc­tobre à Bor­deaux, le 16 à Saint­

La Montagne (Brive) - - Magazine - Na­tha­lie Van Praagh na­tha­lie.van­praagh@cen­tre­france.com

« L’ou­vrage de ré­fé­rence » dont se pré­vaut « Le Loup, un nou­veau défi fran­çais » laisse sur sa faim à force de vou­loir tout dire.

«Le Loup, un nou­veau défi fran­çais » re­ven­dique être la pre­mière pu­bli­ca­tion pré­sen­tant l’ani­mal sau­vage dans le dé­tail de­puis son re­tour en 1992 dans le Mer­can­tour.

Le livre ri­che­ment illus­tré s’avère émi­nem­ment pro­lixe dans la quête ef­fré­née de ses au­teurs : ré­pondre point par point aux « contre­vé­ri­tés » – quand ce ne sont pas de purs fan­tasmes – qui peuplent l’his­toire tour­men­tée entre l’homme et le grand pré­da­teur. L’ou­vrage re­tient l’hy­po­thèse d’un loup à l’ori­gine du pre­mier pas, ap­pro­chant la nour­ri­ture à proxi­mi­té des cam­pe­ments hu­mains « il y a 20.000 ou 30.000 ans ». Cet ar­gu­ment s’ap­puie, peut­on lire, sur « des études ré­centes » sans ap­por­ter de pré­ci­sions, ni la moindre ré­fé­rence, ce qui li­mite de fac­to la cau­tion scien­ti­fique.

À ce propos, l’édi­teur, De Bo­rée, aver­tit le lec­teur : « Ce livre a été réa­li­sé par des au­teurs en­ ga­gés pour la cause du loup. » Une ligne édi­to­riale de « mi­li­tants pas­sion­nés » qui, dit­il, ne l’im­plique que par at­ta­che­ment à la li­ber­té d’ex­pres­sion mais pas sur les points de vue dé­fen­dus au fil des 300 pages.

Les au­teurs avancent, de leur cô­té, que « les faits dé­crits et les propos re­layés sont au­then­tiques et tous les chiffres an­non­cés, vé­ri­fiables » sur In­ter­net !

Au centre de mul­tiples connais­sances

À leur cré­dit, on peut sa­luer l’ambition de pla­cer le loup dans « le contexte ru­ral, so­cié­tal, en­vi­ron­ne­men­tal et cultu­rel de notre ci­vi­li­sa­tion ac­tuelle ». Et de l’abor­der sous toutes ses di­men­sions (his­toire, bio­lo­gie, étho­lo­gie, my­tho­lo­gie, ba­tailles ju­ri­diques, pas­to­ra­lisme, chasse, tourisme…), tant il est vrai que cet ani­mal sau­vage est au centre de mul­tiples connais­sances par­tielles qui ne se croisent pas, exa­cer­bant les ten­sions et les mal­en­ten­dus.

Dès lors, comme hier pour sa­voir qui avait le droit de lut­ter contre le loup – la lou­ve­te­rie ou les Eaux et fo­rêts – on se de­mande tou­jours qui est fon­dé à par­ler de lui : les na­tu­ra­listes, les bio­lo­gistes, les so­cio­logues, les his­to­riens, les pay­sans ?

Le Loup, un nou­veau défi fran­çais. Sous la co­or­di­na­tion d’her­vé Boyac (Pré­faces d’al­lain Bou­grain-du­bourg et Yves Pac­ca­let). Édi­tions De Bo­rée, 302 p., 29,90 €.

MYTHE. Le loup di­vise, nour­rit les fan­tasmes, at­tise les peurs. PHO­TO AFP

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.