Le re­tour du Gou­pil

La Montagne (Brive) - - Magazine - Kath­leen Franck @Kath­leenf­ranck

CHER 4e Sa­lon du livre de Saint­doul­chard, sa­me­di 14 et di­manche 15 oc­tobre, au Do­maine de Vayre. DON­NER À LIRE Du 17 oc­tobre au 20 no­vembre, les li­braires in­dé­pen­dants et le Secours po­pu­laire or­ga­nisent une opé­ra­tion so­li­daire pour of­frir des livres jeu­nesse aux en­fants qui n’en ont pas.

« Au Bal des mus­ca­dins », deuxième ro­man d’une sé­rie po­li­cière de Syl­vain La­rue, plonge au coeur d’une faste soi­rée rap­pe­lant les fo­lies du Di­rec­toire. L’en­chan­te­ment prend fin lorsque les convives font la ma­cabre dé­cou­verte d’un ca­davre sans tête. Nou­velle en­quête pour Léandre Laf­forgue, le « Gou­pil ».

La fête avait pour­tant tout pour être réus­sie, en ce 23 fé­vrier 1849 : une soi­rée cos­tu­mée ré­ser­vée à la bour­geoi­sie ré­pu­bli­caine, se pa­va­nant dans l’opu­lence d’un sa­lon aux cou­leurs du Di­rec­toire… En­droit idéal pour en­tre­te­nir sa no­to­rié­té, en plein centre de Pa­ris !

Après un pre­mier tome tour­nant au­tour de la ven­geance po­li­tique, L’OEIL du gou­pil ,ce deuxième ro­man de Syl­vain La­rue s’ins­crit dans une sé­rie po­li­ cière met­tant en scène les aven­tures de Léandre, un agent pré­si­den­tiel proche de LouisNa­po­léon Bo­na­parte. Cet homme dans la force de l’âge as­siste à la cé­ré­mo­nie, lui qui tient pour­tant en hor­reur ce genre de fri­vo­li­tés. Le lec­teur, d’em­blée pro­pul­sé dans cet antre de la mode et de la su­per­fi­cia­li­té aux par­fums ex­quis, avec coiffes der­nier cri et mets raf­fi­nés, fait vite face à l’hor­reur. Un ca­davre sans tête, par­fai­te­ment mis en scène en plein mi­lieu de soi­rée, pro­voque un vent de pa­nique par­mi les convives… C’est là que l’en­quête com­mence pour Léandre.

Le point fort de ce ro­man est in­dé­nia­ble­ment le tra­vail de re­cherche que Syl­vain La­rue a réa­li­sé pour re­cons­ti­tuer le plus fi­dè­le­ment l’époque. Il nous im­ merge dans l’am­biance pa­ri­sienne du siècle. Pen­dant que la jeu­nesse do­rée vit dans sa bulle pri­vi­lé­giée, des mil­liers de per­sonnes meurent du cho­lé­ra, à quelques rues de la place Ven­dôme et des riches hô­tels par­ti­cu­liers.

En­core des morts

Léandre, le hé­ros, plonge mal­gré lui les mains dans le cam­bouis : il s’al­lie au com­mis­saire Is­sy­vol­ny qui lui met­tra des bâ­tons dans les roues par pur « op­por­tu­nisme ». Il s’éprend de la belle Mau­reen Sand­ford, une bour­geoise an­glaise en vi­site à Pa­ris et amie com­mune de Jacques La­zare, l’or­ga­ni­sa­teur du bal. À me­sure que l’en­quê­teur avance dans sa re­cherche du cou­pable et se re­trouve sur la piste d’un mys­té­rieux tra­fic de livres an­ciens, le nombre de morts aug­mente…

Et si l’en­quête était plus simple qu’il n’y pa­raît ? En at­ten­dant de vé­ri­fier ses sup­po­si­tions, le jeune Gou­pil doit ap­prendre à sur­veiller ses ar­rières et se pro­té­ger : ques­tion de vie, ou de mort.

PLACE VEN­DÔME. En plein coeur de Pa­ris, ce lieu est au centre de l’en­quête po­li­cière, à l’époque de Louis-na­po­léon Bo­na­parte. PHO­TO AFP

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.