« Une ar­res­ta­tion im­por­tante »

La Montagne (Cantal) - - FRANCE & MONDE -

réunion d’ur­gence du gouvernement. Elle a sou­li­gné qu’il était « beau­coup trop tôt » pour dire si le sus­pect était connu des forces de l’ordre, comme l’avait af­fir­mé, la veille, Do­nald Trump sur son compte Twit­ter... dans un quar­tier ai­sé du su­douest de Londres.

« C’est une enquête qui avance très vite. Nous avons réa­li­sé des pro­grès consi­dé­rables et nous conti­nue­rons à faire de notre mieux pour ré­duire les me­naces dans ce pays », a dé­cla­ré, hier, la pa­tronne de la po­lice lon­do­nienne, Cres­si­da Dick, sur la

Un peu plus tard, la po­lice a fait sa­voir que d’autres sus­pects po­ten­tiels sont tou­jours re­cher­chés.

Les restes de la bombe sont exa­mi­nés par des scien­ti­fiques, se­lon la po­lice. Mais celle­ci n’a pas sou­hai­té com­men­ter des in­for­ma­tions de mé­dias bri­tan­niques se­lon les­quelles le re­tar­da­teur de la bombe n’avait pas fonc­tion­né, alors que l’en­gin conte­nait des clous et du TATP, un ex­plo­sif pri­sé des dji­ha­distes. L’at­ten­tat a d’ailleurs été ra­pi­de­ment re­ven­di­qué, ven­dre­di, par le groupe État is­la­mique.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.