Le Puy mal­mène Ville­franche

Les Po­nots ra­mènent une belle victoire de leur dé­pla­ce­ment dans le Rhône, hier, en mal­me­nant Ville­franche et en s’im­po­sant lo­gi­que­ment sur le score de 2-1.

La Montagne (Cantal) - - SPORTS -

Un centre d’er­tel pour Blanc, étran­ge­ment seul face à Mai­dar et les bleus ou­vraient le score (1­0, 20e). Mais pa­ra­doxa­le­ment les Ca­la­dois al­laient se montrer as­sez fé­briles par la suite, ce dont al­laient pro­fi­ter les hommes de Viei­ra, dé­mon­trant une vraie vo­lon­té de faire bas­cu­ler le match.

Le Puy prend le match à son compte

Dé­jà les lo­caux avaient su­bi un coup de se­monce (18e), se sor­tant avec bon­heur de cette si­tua­tion confuse. Si on ex­cepte trois mon­tées dé­ci­dées de Ca­na­lès, une ten­ta­tive so­li­taire en per­fo­ra­tion de Lemb (26e), un coup franc vi­cieux de Blanc (28e) un poil trop haut et une sé­rie de dribbles de Lemb dés­équi­li­bré dans la sur­face (44e), toutes les si­tua­tions dan­ge­reuses étaient à mettre au cré­dit des Po­nots qui avaient pris le match à leur compte. On pense bien sûr au coup franc de Sall (23e), au tir puis­sant et ex­cen­tré de Pierre­louis et à la ten­ta­tive de Se­gu qui obli­geaient Grand­clé­ment à s’em­ployer (29e) et (31e), et les frappes trop croi­sées mais ô com­bien dan­ge­reuses de Sall (35e) et de Se­gu, juste avant la pause.

Les Ca­la­dois ne par­ve­naient pas à haus­ser le rythme à l’en­tame du 2e acte, pire ils su­bis­saient de nou­veau, et un contact ju­gé illi­cite par le « re­fe­ree », sur un at­ta­quant vi­si­teur, Aben­zoar ré­col­tait un pe­nal­ty à son en­contre qui se­ra trans­for­mé par Se­gu (1­1, 52e) pour une éga­li­sa­tion que l’on sen­tait ve­nir.

Do Pi­lar Pa­trao plie le match

Les « bleus » per­daient moult duels et ne par­ve­naient pas à se montrer pré­sents sur les seconds bal­lons man­quaient de jus­tesse dans la der­nière passe et avaient un mal fou à en­di­guer les as­sauts po­nots.

Les joueurs de Po­chat s’ac­cro­chaient au ré­sul­tat mais ils devaient plier sur une tête vic­to­rieuse du fraî­che­ment ren­tré Do Pi­lar Pa­trao (1­2, 86e). Bien sûr, on peut tou­jours er­go­ter que Blanc au­rait pu éga­li­ser d’une tête plon­geante (90e+3), mais force est de re­con­naître que le Puy a mé­ri­té son suc­cès de par son ab­né­ga­tion et sa plus grande dé­ter­mi­na­tion, face à une équipe de Ville­franche qui a man­qué de fraî­cheur et de ma­tu­ri­té.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.