Réel ou vir­tuel, il faut choi­sir

A l’ini­tia­tive de l’as­so­cia­tion Fa­milles ru­rales, une confé­rence-dé­bat sur le thème « Vivre avec les écrans » a été présentée.

La Montagne (Cantal) - - MAURIAC -

Seuls deux cou­reurs re­pré­sen­taient les cou­leurs du Ydes ath­lé­tique club. Ch­ris­tophe Du­mas avait choi­si de par­cou­rir les 17 km de La­grau­lière­tulle qu’il a cou­vert en 1h23’, alors que Jean­m arie Ch­lon avait pré­fé­ré voya­ger et dé­cou­vrir les 16 km de Par is­versailles, un beau par­cours ac­com­pli en 1h56’.

MI­CHEL DI NOCERA EN CON­CERT-DÉDICACE.

Té­lé­vi­sion, or­di­na­teur, ta­blette, té­lé­phone… dès le plus jeune âge, les en­fants sont pro­je­tés dans le monde vir­tuel. Les écrans sont un pro­blème de so­cié­té qui ne touche pas que les ado­les­cents, mais aus­si les adultes et l’en­fant avant 3 ans.

Colette Raf­fes­tin, psy­cha­na­lyste et for­ma­trice, est ve­nue ex­pli­quer les avan­tages mais aus­si les in­con­vé­nients de l’uti­li­sa­tion des écrans. No­tam­ment l’ab­sence de re­la­tion hu­maine que cette uti­li­sa­tion en­gendre et qui peut de­ve­nir pro­blé­ma­tique pour le dé­ve­lop­pe­ment de l’en­fant. La cons­truc­tion de l’en­fant se fait par la re­la­

FOOT­BALL. tion à l’autre, il a be­soin d’être accompagné et d’avoir des re­pères, des règles.

Pour l a confé­ren­cière, « ce n’est pas que l’ou­til « écran » qui peut être dan­ge­reux mais aus­si le conte­nu qu’on y met ou qu’il af­fiche. Un contrôle pa­ren­tal est à éta­blir mais sur­tout il faut ac­com­pa­gner les jeunes uti­li­sa­teurs, échan­ger avec eux sur le conte­nu de ce qu’ils vi­sua­lisent sur les ré­seaux so­ciaux, les vi­déos et les jeux en ligne ou pas ».

Serge Tis­se­ron, psychiatre, doc­teur en psy­cho­lo­gie, a créé un site (*) qui a pour but d’in­for­mer les pa­rents pour édu­quer les en­fants et en­cou­ra­ger les MESSE. ac­ti­vi­tés de créa­tion à tout âge. Ce su­jet d’ac­tua­li­té a per­mis des échanges entre Colette Raf­fes­tin et les par­ti­ci­pants. Comment ac­com­pa­gner et édu­quer les en­fants ? Où com­mence la dé­pen­dance ? Une des pistes de réponse ame­née par la spé­cia­liste est « de ne pas lais­ser en­trer les écrans dans la chambre, en li­mi­ter le temps d’uti­li­sa­tion et sur­tout ne pas ban­nir to­ta­le­ment les écrans mais faire en fonc­tion de l’âge des en­fants. Il est urgent de dé­cro­cher et de ré­ap­prendre aux en­fants, mais aus­si à nous­même, à s’oc­cu­per au­tre­ment à remettre de la réa­li­té dans nos vies ».

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.