Faire du veau haut de gamme

Spé­cia­li­sés dans la pro­duc­tion et la com­mer­cia­li­sa­tion de veaux de bou­che­rie, les groupes Al­ti­tude et Ser­val se sont al­liés pour mettre sur pied une nou­velle so­cié­té Veau des ter­roirs du Li­mou­sin (VTL).

La Montagne (Cantal) - - CANTAL -

Le clap de fin a re­ten­ti pour l’en­tre­prise Al­ti­vo. Mais l’un de ses ac­tion­naires, le groupe Al­ti­tude (50 % des parts), dont le siège est à Au­rillac, a dé­ci­dé de pour­suivre l’aven­ture avec un nou­veau par­te­naire, le groupe Ser­val, ba­sé dans les Deux­sèvres. Re­pre­nant l’ac­ti­vi­té des veaux de bou­che­rie, les deux par­ties ont fon­dé la so­cié­té Veau des ter­roirs du Li­mou­sin (VTL), dé­te­nue à 45 % par Al­ti­tude.

Gar­der un an­crage ter­ri­to­rial

Ba­sée à Lu­ber­sac, cette so­cié­té com­mune, qui tra­vaille sur la Cor­rèze et les dé­par­te­ments li­mi­trophes, se po­si­tionne sur le haut de gamme no­tam­ment en race li­mou­sine. « Quand on re­garde nos mé­tiers, nous sommes très com­plé­men­taires et nous avons le même sou­ci de l’ex­cel­lence », ex­plique Oli­vier Voi­sin, di­rec­teur du groupe co­opé­ra­tif Al­ti­tude.

« Ser­val est poin­tu sur la fa­bri­ca­tion des ali­ments et connaît très bien ce mé­tier de pro­duc­tion des veaux des­ti­nés à la bou­che­rie. Ils sont pré­sents sur la fa­çade sud­ouest et en Bre­tagne », ren­ché­rit le res­pon­sable, qui se ré­jouit de cette al­liance avec le nu­mé­ro trois fran­çais, qui dis­pose de deux fi­liales au Ca­na­da et aux États­unis. Pour sa part, Al­ti­tude ap­porte des « veaux de huit jours d’un bon ni­veau » qui vont en­suite être en­grais­sés et la maî­trise de la par­tie aval, éle­vage et com­mer­cia­li­sa­tion.

Dé­sor­mais leur am­bi­tion est de pé­ren­ni­ser cette fi­lière et de se « po­si­tion­ner clai­re­ment en lea­der de veau su­pé­rieur ». « Nos maîtres mots, c’est an­crage ter­ri­to­rial, créa­tion de va­leur, et c’est aus­si le res­pect des éle­veurs par rap­port à cer­taines pra­tiques d’éle­vage qu’ils avaient his­to­ri­que­ment. »

La pro­duc­tion de VTL, qui tra­vaille avec une cin­quan­taine d’éle­veurs, re­pré­sente 20.000 veaux et en­vi­ron 4.000 tonnes pour la viande com­mer­cia­li­sée.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.