Un temps obli­ga­toire pour les élèves de 6e les plus en dif­fi­cul­té

Sa­lim Abed est pro­fes­seur de lettres au col­lège La Charme, à Cler­mont-fer­rand. Chaque se­maine, il ap­porte aus­si son aide en his­toire, en an­glais et même en maths aux élèves de 6e dans le cadre de « De­voirs faits ».

La Montagne (Cantal) - - LE FAIT DU JOUR -

Il est 8 heures, toute la classe de 6e 1 n’a pas cours à l’ex­cep­tion d’un groupe de huit élèves. « C’est très bien, tu n’as même pas be­soin de mon aide. »

Au pre­mier rang de la classe, Ka­tia, 11 ans, re­vient sur son exer­cice d’an­glais. Ici, l’ado­les­cente trouve chaque se­maine un ac­com­pa­gne­ment per­son­na­li­sé pour ses de­voirs. Un point qui la ras­sure et qui lui per­met sur­tout de trouver le sou­tien qu’elle n’a pas tou­jours à la mai­son : « Les pro­fes­seurs nous aident pour les le­çons, je trouve les contrôles plus simples après », ex­plique­t­elle de­vant son ca­hier grand ou­vert.

Cas­quette mul­tiple

Pour sa co­pine de classe Fa­ti­ma, qui n’a pas d’or­di­na­teur chez elle, « De­voirs faits » lui per­met de rendre son exer­cice fait le len­de­main grâce aux re­cherches ef­fec­tuées avec l’en­sei­gnant. « Ici, nous ex­pli­quons les choses qu’ils voient en cours et ce­la né­ces­site éga­le­ment, de mon cô­té, une cer­taine po­ly­va­lence. » En ef­fet, Sa­lim Abed doit jon­gler des ma­thé­ma­tiques au fran­çais d’une table à une autre, et sur­tout s’adap­ter aux dif­fi­cul­tés de tous.

Pour La­ra et Sa­my, élèves Fran­çais langue étran­gère (Fle), la dif­fi­cul­té est double. « C’est un peu com­pli­qué », re­con­naît avec ti­mi­di­té le jeune gar­çon de­vant son exer­cice de géo­mé­trie. Mais le pro­fes­seur trou­ve­ra des so­lu­tions avec ses col­lègues aux pro­blèmes ren­con­trés. « Les concer­ta­tions du mar­di soir nous per­mettent de dis­cu­ter du tra­vail de cha­cun et par­fois de re­voir en­semble l’énon­cé d’un exer­cice », dé­taille l’en­sei­gnant. Ce ma­tin­là, il au­ra en­sei­gné trois ma­tières dif­fé­rentes de la sienne en une heure.

PHOTO JEAN-LOUIS GORCE

KA­TIA. Le plan­ning est amé­na­gé en consé­quence.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.