Une cin­quième vic­toire dans la dif­fi­cul­té

Après une pre­mière pé­riode dif­fi­cile, les joueurs de la Une l’ont fi­na­le­ment em­por­té par 33 à 26, face à une équipe de Sainte-flo­rine com­bat­tante. La Ré­serve a elle aus­si ga­gné, mais sur un score beau­coup plus lourd de 23 à 0.

La Montagne (Cantal) - - SAINT-FLOUR -

Mal­gré « une se­maine dif­fi­cile », avec des en­traî­ne­ments à ef­fec­tif ré­duit à cause des condi­tions mé­téo, les hommes de Ni­co­las Al­déa ont réus­si leur pa­ri. Ce­lui de ga­gner face à Sain­teF­lo­rine.

Non sans mal. Car s’ils rem­portent la vic­toire, les jaunes et bleus ont bien du mal à ren­trer dans le match. Une au­baine pour leurs ad­ver­saires qui en pro­fitent et ouvrent, dès la 7e mi­nute de jeu, le score sur un contre. Les San­flo­rains ré­agissent ra­pi­de­ment et marquent, à leur tour, leur pre­mier es­sai, sur une of­fen­sive, et le trans­forment, por­tant le score à 7 contre 5.

Le bal­lon passe de mains en mains sans j amais fran­chir la ligne d’’en­but. Il faut at­tendre la fin de la pre­mière mi­temps pour que le score bouge. En ef­fet, les San­flo­rains marquent mais ne trans­forment pas. Et c’est sur un score fra­gile de 12 à 5 que l’ar­bitre siffle la mi­temps.

Mais c’est une dure ba­taille que les rug­by­men vont en­core de­voir se li­vrer, tant d’un cô­té que de l’autre. Les Al­ti­li­gé­riens res­tent maîtres sur la pe­louse du l’an­der pen­dant de longues mi­nutes et doublent la mise (19­12), mais les San­flo­rains fi­nis­ sent par se re­bel­ler en éga­li­sant sur un es­sai de pé­na­li­té.

Le match prend alors une toute nou­velle tour­nure. Les San­flo­rains creusent l’écart et in­versent le score (33­19). Dans un der­nier souffle, Sainte­flo­rine ré­agit et marque le der­nier es­sai du match qui est sif­flé sur le score de 33 à 26.

« Comme quoi quand on veut se re­bel­ler, on est ca­pable de le faire », af­fir­mait Ni­co­las Al­déa, à l’is­sue de la ren­contre. L’en­traî­neur avait en ef­fet le sou­rire aux lèvres et s’avouait sa­tis­fait de la vic­toire, mais aus­si de la ré­ac­tion de « ses gars ». « On a mon­tré nos deux vi­sages : du très bon et du moins bon. En tout cas, on a du po­ten­tiel. On a mar­qué 5 es­sais. Si tous les di­manches, quand on est mau­vais, on marque 5 es­sais, je se­rai content ».

Si la mon­tée est donc, plus que ja­mais, en ligne de mire pour le RCSF et se concré­tise, au fil des ren­contres, rien n’est en­core ac­quis. « Il faut conti­nuer à bos­ser », as­sure Ni­co­las Al­déa qui va cette se­maine pré­pa­rer son équipe pour af­fron­ter Besse di­manche. « Ils sont de­vant nous, mais sou­vent ça nous réus­sit. On est mo­ti­vé ».

Quant à la Ré­serve, elle a te­nu son rôle de lea­der de la poule et n’a, une nou­velle fois, en­cais­sé au­cun point (23­0).

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.