Couple bles­sé par balles: 3 gardes à vue

Un homme et une femme avaient été bles­sés par balles

La Montagne (Clermont-Ferrand) - - LA UNE - PAGE 4

Deux hommes et une femme sont en garde à vue, de­puis hier, dans le cadre de l’en­quête sur l’agres­sion par arme à feu d’un couple, mar­di, dans des bois, près de Saint-Dier-d’Au­vergne.

De­puis hier, les gen­darmes de la sec­tion de re­cherches en­tendent trois per­sonnes, deux hommes et une femme, dans le cadre de l’en­quête sur les coups de feu ti­rés, mar­di, en fin d’après­mi­di, sur un jeune couple du cô­té de Tré­zioux, près de Saint­Dier­d’Au­vergne ( voir nos pré­cé­dentes édi­tions).

Tous les trois se sont spon­ta­né­ment pré­sen­tés à la gen­dar­me­rie, hier, et ont im­mé­dia­te­ment été pla­cés en garde à vue.

Une in­for­ma­tion sur la­quelle le par­quet de Cler­mont­Fer­rand n’a pas vou­lu com­mu­ni­quer hier soir, pré­ci­sant seule­ment que « l’en­quête est en cours ». Pour les en­quê­teurs, il s’agit de dé­ter­mi­ner le rôle joué par les uns et les autres, mar­di, juste avant que les deux vic­times, âgées de 25 et 26 ans, ne se pré­ci­pitent, en voi­ture, à la gen­dar­me­rie de SaintDier­d’Au­vergne pour de­man­der de l’aide.

Le jeune homme était lé­gè­re­ment bles­sé à la tête, la jeune femme a été plus sé­rieu­se­ment tou­chée, no­tam­ment à la cuisse. Y a­til par­mi les trois gar­dés à vue un ou plu­sieurs ti­reurs ? Com­ment s’est pré­ci­sé­ment dé­rou­lé le gue­ta­pens dans le­quel semble être tom­bé le couple ?

Les en­quê­teurs vont ten­ter d’y voir plus clair en au­di­tion­nant ces deux hommes et cette femme.

Un dé­sir de ven­geance, suite à un dif­fé­rend da­tant de plu­sieurs mois, pour­rait être à l’or igine de l’em­bus­cade ten­due par les agres­seurs, avec les­quels les vic­times avaient vrai­sem­bla­ble­ment ren­dez­vous.

Le par­quet avait in­di­qué dans la se­maine que les armes uti­li­sées étaient « d’un ca­libre éle­vé » et que « cette agres­sion a été par­fai­te­ment pré­pa­rée, très en amont et de fa­çon très com­plexe ».

Tous les trois en garde à vue dans la fou­lée

SAINT-DIER-D’AU­VERGNE. Les tech­ni­ciens en iden­ti­fi­ca­tion cri­mi­nelle de la gen­dar­me­rie avaient no­tam­ment pas­sé au peigne fin la voi­ture dans la­quelle se trou­vaient les vic­times. PHO­TO THIER­RY LINDAUER

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.