Sa com­pagne avoue le coup de cou­teau

Un homme de 35 ans avait suc­com­bé à sa bles­sure, jeu­di soir

La Montagne (Clermont-Ferrand) - - RÉGION - De­nis Lo­rut de­nis.lo­rut@cen­tre­france.com

La com­pagne de l’homme de 35 ans mort, jeu­di soir, à Saint-Ger­main-des-Fos­sés, a été pla­cée en dé­ten­tion pro­vi­soire. Elle a re­con­nu avoir por­té le coup de cou­teau fa­tal, mais a af­fir­mé ne pas avoir vou­lu tuer.

Si les rai­sons du drame qui s’est dé­rou­lé jeu­di soir, dans un pa­villon du ha­meau de Bour­zat, dans la com­mune de Saint­Ger­main­des­Fos­sés (voir notre pré­cé­dente édi­tion), sont en­core floues, les cir­cons­tances de la mort d’un homme de 35 ans, sont un peu plus claires de­puis hier et l’au­di­tion de la com­pagne de la vic­time.

« Elle a re­con­nu être à l’ori­gine du coup de cou­teau qui a don­né la mort » , a in­di­qué, hier soir, la sub­sti­tut du pro­cu­ reur du Cus­set Lau­ra Pu­pion. Est­ce suite à une ba­garre ou à une vio­lente dis­pute ? Le drame s’est noué sur fond d’al­cool.

Les voi­sins se plai­gnaient sou­vent du couple pour des pro­blèmes de bruit. Jeu­di, vers 20 heures, les pom­piers étaient ap­pe­lés par la femme de 39 ans qui vit dans le pa­villon. Son ami était dans un état cri­tique. Les pom­piers et le Sa­mu ont dé­cou­vert l’homme gi­sant dans une mare de sang, mais vi­vant. Il a suc­com­bé une tren­taine mi­nutes après l’ar­ri­vé des se­cours.

« La com­pagne conteste avoir vou­lu don­ner la mort, a pré­ci­sé la sub­sti­tut du pro­cu­reur. Elle a été mise en exa­men pour ho­mi­cide vo­lon­taire. L’in­for­ma­tion ju­di­ciaire de­vra dé­ter­mi­ner les rai­sons de ce pas­sage à l’acte. »

La sus­pecte a été pla­cée en dé­ten­tion pro­vi­soire par la juge des li­ber­tés et de la dé­ten­tion.

La com­pagne avait aler­té elle­même les se­cours

SAINT-GER­MAIN-DES-FOS­SÉS.

Les gen­darmes lors de la per­qui­si­tion du pa­villon.

PHO­TO C. CHABROU

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.