Bur­lesques et tendres à la fois

Une in­ter­ven­tion de « clown re­la­tion­nel » au CMI

La Montagne (Clermont-Ferrand) - - AGGLOMÉRATION -

De longs cou­loirs jo­li­ment dé­co­rés, des portes qui s’ouvrent, des en­fants émer­veillés de faire la connais­sance de Paul Hé­mique et d’Alix Be­lin, un couple haut en cou­leurs et en sur­prises.

Les jeunes pen­sion­naires du centre mé­di­coin­fan­tile de Ro­ma­gnat sont ra­vis de les ac­cueillir.

« J’ai fait un des­sin pour vous », lui dé­clare, la pe­tite Ali­son, avec un grand sou­rie. Vous, ce sont les deux clowns ve­nus mer­cre­di après­mi­di égayer Ky­lian, Es­te­ban, Ed­dy, Ja­son, Fayed, Per­rine et les autres, amu­sés par ces deux per­son­nages dé­ca­lés, dé­jan­tés mais si tendres.

Lui, pan­ta­lon à rayures roses, che­mise à car­reaux, cha­peau ver­nis blanc et lu­nettes ri­go­lotes. Elle, hé­si­tant sur sa robe, ses chaus­sures blanches ou noires, le chi­gnon haut per­ché, et bien sûr, tous deux avec le nez rouge.

Ils sortent de leur pe­tite mal­lette verte une mul­ti­tude d’ob­jets ma­giques qui pren­dront leur sens au gré d’une im­pro­vi­sa­tion de haute vo­lée : une fleur qui s’al­lume pour une scène de théâtre avec Ni­co­las et An­ti­gone ; une loupe pour les ex­perts ; des ta­pettes à mouche ; et aus­si, une flûte, une boîte à vache, des cas­ta­gnettes ; ou en­core une poule qui couine ! Bref, un vé­ri­table in­ven­taire à la Pré­vert.

L’am­biance est mu­si­cale, et la cho­rale im­pro­vi­sée entre les clowns, le per­son­nel, et les en­fants vise moins à pré­pa­rer un ré­ci­tal qu’à rire et faire rire.

« On s’amuse avec eux, c’est du clown re­la­tion­nel On im­pro­vise en créant des liens lu­diques, on tisse des liens de confiance » , ex­plique Cy­rille Bet­ti (*).

Ju­lia, alias Alix Be­lin, se rap­pelle que, au dé­but elle « la frousse de se lan­cer dans l’aven­ture du clown bur­lesque. Et puis, on bosse sur les émo­tions, sur le plai­sir d’être mal­adroit ou ri­di­cule, et d’oser des choses. On s’au­to­rise ».

Et ça fonc­tionne ! Les en­fants par­ti­cipent, de­viennent ac­teurs, ou­blient le han­di­cap. Le temps passe trop vite avec Paul et Alix qui, entre­temps, sont de­ve­nus de vrais co­pains.

EN VI­SITE. Paul et Alix.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.