Une « Sau­vage » d’ex­cep­tion à la conquête de l’Ouest

La Montagne (Clermont-Ferrand) - - MAGDIMANCHE -

Wild Cus­toms a ré­cem­ment re­pous­sé les li­mites de la lu­the­rie par de l’in­no­va­tion et de la tech­nique en créant « Sau­vage », une marque à part en­tière qu’ils ont pré­sen­tée à Los An­geles il y a deux se­maines.

La marque Sau­vage vient de voir le jour avec sa « One­Piece­Mas­ter » , une gui­tare haut de gamme faite d’une pièce de bois. Pré­sen­tée pour la pre­mière fois à Ber­lin, au Ho­ly Grail Gui­tar Show, elle est aus­si par­tie à la conquête de l’Ouest.

La Sau­vage à New York

« La marque Sau­vage aux États­Unis a eu la re­tom­bée qu’on es­pé­rait. Les ré­ac­tions ont été as­sez in­croyables. Nous sommes su­per fiers d’avoir eu des gens haut pla­cés de dif­fé­rents ate­liers, no­tam­ment de chez Fen­der et d’autres grandes marques qui ont été im­pres­sion­nés par cette gui­tare car il y a vrai­ment beau­coup d’in­no­va­tion. Alors, on touche du bois mais elle est à 99 % ven­due à un ma­ga­sin de New York que nous de­vrions li­vrer en mars. Cette an­née on avait la Sau­vage de­vant et les Wild der­rière. L’an­née pro­chaine on fe­ra un stand à part pour la marque. »

« C’est une marque créée pour por­ter les cou­leurs de l’ar­ti­sa­nat et du sa­voir­faire fran­çais, pré­ci seRe no. L’idée c’est de faire rê­ver les gens avec un pro­duit d’ex­cep­tion .» Re­pous­ser les li­mites de la lu­the­rie, la réin­ven­ter, c’ est tout le chal­lenge de l’ob­jet. « Le dé­fi porte sur chaque élé­ment de l’ins­tru­ment, dé­taille Blez : la mé­ca­nique, l’ac­cas­tillage, les bois uti­li­ sés, la ma­nière de les trai­ter, etc. »

100 % made in Au­vergne

Pour ce­la, ils font ap­pel à plu­sieurs sa­voir­faire lo­caux pour un ob­jet 100 % « made in Au­vergne » : Ma­nu Lap­lace des cou­teaux 1515 à Thiers pour les Da­mas, Tom Fleu­ry à Pes­cha­doires pour le cris­tal­lium pho­to­lu­mi­nes­cent, les usi­nages de pré­ci­sion réa­li­sés par MC2R à Pes­cha­doires, une par­tie de l’usi­nage du cris­tal­lium par Al­lie r dé­coupe à Creuz ier­ le­ Vieux et STGIà Thiers pour des pièces usi­nées au la­ser. « La gui­tare d’une va­leur de 60.000 eu­ros ne jus­ti­fie pas son prix par de l’or et du ca­rat, sou­ligne Blez, mais par de l’in­no­va­tion et de la tech­nique au ser­vice du son et de l’émo­tion. »

SAU­VAGE.

« One-Piece-Mas­ter », gui­tare haut de gamme, d’une seule pièce de bois.

PHO­TO WILD CUS­TOMS

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.