L’amour, très lent

Deux êtres aban­don­nés par leurs conjoints s’es­saient à une éro­tique de la conver­sa­tion, fort heu­reu­se­ment pi­men­tée d’autres in­ci­dents.

La Montagne (Clermont-Ferrand) - - MAGDIMANCHE - Da­niel Martin da­niel.martin@cen­tre­france.com

Ile st des per­son­nages qui s’im­posent, s’aiment, se dé­chirent avec pas­sion ; d’autres non. Des pre­miers ont fait des hé­ros, des autres ? Rien. Des té­moins, des amis, des confi­dents vite ou­bliés, condam­nés à l’ar­rière­plan, sauf quand Pa­trick La­peyre les in­vite à l’avant­scène. Pa­ri osé.

Ho­mer et Sy­bil se ren­contrent dans d’étranges cir­cons­tances : après que la com­pagne de l’un et le com­pa­gnon de l’ autre aient fu­gué en­semble, une his­toire bête de père qui va cher­cher son gosse à l’école et tombe sous le charme de l’ins­ti­tu­trice. De­puis, Em­ma­nuelle et Gio­van­ni coulent des jours heu­reux, que l’on sup­pose tor­rides, à Chypre.

Ho­mer et Sy­bil se re­trouvent ain­si seuls, aban­don­nés. Ils font connais­sance, se plaisent, se re­voient, se perdent en une tendre conver­sa­tion. Les deux, in­ca­pables du moindre geste, de la moindre ca­resse et quand elle lui pro­pose des va­cances, il es­quive po­li­ment ne sa­chant com­ment abor­der la ques­tion de l’hô­tel. Naît entre eux ce que l’on peut ap­pe­ler un bel amour asexué.

Ce qui pour­rait du­rer long­temps et las­ser à force de ré­pé­ti­tions, de longs si­lences com­plices, si l’af­faire ne se com­plexi­fiait bien vite, de deux fa­çons. D’une part, en cha­pitres al­ter­nés dé­file une an­née de la vie du jeune Ho­mer, en­fant ti­mide. Et l’on de­vine que son in­ca­pa­ci­té à af­fir­mer des sen­ti­ments, à en­ga­ger tout son être dans une re­la­tion, vient peu­têtre de là. De l’exemple pa­ren­tal, une mère in­sou­ciante, un père trop sé­vère, les deux désac­cor­dés.

De l’autre, puis­qu’il faut bien une confi­dente dans ce genre d’his­toire, Teresa rap­porte les moindres faits du couple en es­ca­pade près de Ni­co­sie et, bien­tôt, la rup­ture. « Des nuages sombres ap­pa­raissent » alors dans le ciel d’Ho­mer. Ne risque­t­il pas de voir Sy­bil re­joindre son ex, dont il soup­çonne qu’elle est tou­jours amou­reuse ? Au­tre­ment dit de se faire lar­guer avant même d’avoir conclu ?

La suite di­ra si la len­teur sied aux ti­mo­rés. Ou non.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.