Le Cler­mont Foot n’a pas te­nu la ca­dence

Quatre matches en douze jours et seule­ment quatre points pour les Cler­mon­tois

La Montagne (Clermont-Ferrand) - - SPORTS - Laurent Cal­mut

Bat­tus par Auxerre, les Cler­mon­tois ont en­core per­du du ter­rain au clas­se­ment. Ils de­vront pro­fi­ter d’un rythme plus clas­sique pour se re­lan­cer.

Les cadres tirent la langue. Le bi­lan n’est pas bon. Les quatre matches en douze jours n’ont fi­na­le­ment per­mis au Cler­mont Foot de ne mar­quer que quatre points. Et un seul entre Nan­cy, le Pa­ris FC et Auxerre, après la vic­toire pour­tant pro­met­teuse contre Le Havre.

En cause, l’en­chaî­ne­ment des matches n’a pas ai­dé les hommes de Co­rinne Diacre. Les li­mites de l’ef­fec­tif cler­mon­tois ont res­sur­gi avec cette sa­crée ca­dence, sur­tout avec des cadres à la peine. « À par­tir du mo­ment où vos joueurs qui maî­trisent le mieux le bal­lon sont un peu en de­dans, l’équipe s’en re­trouve af­fai­blie » , concé­dait d’ailleurs la coach.

Pour un groupe à « la marge de ma­noeuvre ré­duite », la mé­forme d’ Adrien Hu­noua des consé­quences. À Nan­cy, Pa­ris et contre l’AJA, le mi­lieu, en­core ali­gné aux cô­tés d’Es­pi­no­sa, a joué bien en des­sous de son ni­veau du reste de la sai­son. Der­rière, Ri­viey­ran peine à re­trou­ver le sien de­puis son re­tour à la com­pé­ti­tion, tan­dis que le ca­pi­taine Avi­nel était moins se­rein, ven­dre­di. Et quand Fa­ma­ra Died­hiou ne marque plus, comme lors des trois der­nières journées, Cler­mont re­de­vient une équipe lamb­da.

Baisse de ré­gime en 2016. En re­fer­mant 2015, Cler­mont af­fi­chait une belle moyenne d’1,6 point par match. Pour ceux qui étaient alors de sur­pre­nants troi­sièmes, la vic­toire face à Évian avait lan­cé 2016 sur les mêmes bases.

De­puis, Nîmes, Nan­cy et donc Auxerre sont pas­sés par là. Et, en dé­pit du suc­cès contre Le Havre, le CF63 en­re­gistre une grosse baisse de ré­gime de­puis jan­vier, avec seule­ment sept points ins­crits en six matches. La faute, no­tam­ment, à beau­coup d’ap­proxi­ma­tions dans le jeu.

«Il ne faut pas s’ in­quié­ter », tem­père Mi­chel Es­pi­no­sa. Il a rai­son, puis­qu’ il reste un tiers du cham­pion­nat. Mais, en at­ten­dant, Cler­mont s’est fait dou­bler par Metz, Lens, le RedS ta­ret le HAC, et il a vu l’AJA re­col­ler.

« Se re­po­ser »

Re­par­lons du main­tien. Le pre­mier ob­jec­tif, à 42 points, va­li­de­ra le main­tien. Le Cler­mont Foot es­pé­rait pou­voir s’en rap­pro­cher contre Auxerre, avant de faire chou blanc. « Ils sont dif­fi­ciles à at­teindre » , sou­pi­rait la tech­ni­cienne après le match. « On vou­lait res­ter au con­tact et on ai­me­rait va­li­der le main­tien au plus vite » , es­ti­mait Fa­ma­ra Died­hiou, alors que l’équipe a été re­pous­sée à cinq points du po­dium. « Mais ça va vite dans ce cham­pion­nat, pré­cise le bu­teur. Il suf­fit de faire une sé­rie pour re­col­ler. »

Un ca­len­drier plus clé­ment ? Fa­ti­gué, le Cler­mont Foot va pou­voir re­trou­ver un rythme clas­sique pour les pro­chains matches. « Ça fait trois se­maines qu’on est sur le pont tous les jours, sou­pire Diacre. Il faut qu’on se re­pose, les joueurs, le staff. » Il se­ra temps, après, de se frot­ter à des équipes de la deuxième moi­tié de ta­bleau : Ajac­cio, Niort et Bourg. Sans ga­ran­tie de réus­site, alors que la suite va en­core don­ner du grain à moudre aux Au­ver­gnats. Metz, Lens et le Red Star com­po­se­ront en ef­fet un mois de mars cos­taud.

« Il ne faut pas s’in­quié­ter »

Mi­chel Es­pi­no­sa

CONTRASTE. Cé­dric Avi­nel sou­pire, alors que les Auxerrois sa­vourent. Cler­mont est dans le dur. PHO­TO FRANCK BOILEAU

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.