Dé­buts pous­sifs pour les Bleus sous l’ère No­vès

Court suc­cès sur l’Ita­lie en ou­ver­ture du Tour­noi (23­21).

La Montagne (Clermont-Ferrand) - - LA UNE - À Saint-De­nis, Ch­ris­tophe Bu­ron

Le deuxième ligne cler­mon­tois, tout comme l’ai­lier fid­jien ar­ri­vé fraî­che­ment du rugby à 7, n’ont pas ra­té leurs pre­mières sous le maillot tri­co­lore.

Mé­dard (6). Une bonne l on­gueur de pied, sou­vent pré­cis. Un re­pli dé­fen­sif dé­ci­sif face à trois Ita­liens en chasse. Par ses cro­chets, il reste as­sez in­sai­sis­sable pour le pre­mier dé­fen­seur. Un bon re­tour du Tou­lou­sain, même s’il est bat­tu sur la pre­mière chan­delle du match qui au­rait pu coû­ter cher.

Bon­ne­val (5,5). Im­pec­cable en dé­fense sur l’homme ain­si que sur ses re­plis. Un pe­tit cro­chet im­por­tant sur l’es­sai qu’il marque et qui per­met au XV de France de re­ve­nir au score. À son pas­sif, il perd trois bal­lons.

Fi­ckou ( 6). Des pla­quages sé­rieux, de l’ap­pli­ca­tion dans les duels mais Cam­pa­gna­ro, le centre ita­lien, a fait quelques mi­sères au mi­lieu de ter­rain tri­co­lore. Ins­pi­ré quand il joue la pé­na­li­té ra­pi­de­ment qui amène l’es­sai de Chou­ly.

Dan­ty (5,5). Ex­plo­sif à dé­faut d’être vif et ra­pide, le Pa­ri­sien a ren­du une co­pie ho­no­rable, dé­jà, car il a le sou­ci de faire jouer der­rière lui. Moins en vue dé­fen­si­ve­ment.

Va­ka­ta­wa ( 7). Des dé­buts très in­té­res­sants pour le Fid­jien dont la ges­tuelle porte l’ADN des grands joueurs à 7. Il casse très sou­vent les dé­fenses et les pre­miers pla­quages tout en cher­chant à faire vivre le bal­lon. Il a su éga­le­ment être in­trai­table sur l’homme en dé­fense.

Plis­son ( 6,5). Une pres­ta­tion très propre et une réus­site au pied ( 3 sur 3) es­sen­tielle dans le court suc­cès de son équipe. Il n’a pas su­bi la pres­sion quand il a pris le re­lais de Bé­zy en panne de réus­site. À son aise quand il a fal­lu ani­mer.

Bé­zy (4,5). Le Tou­lou­sain a eu du mal à en­trer dans son match en rai­son de son manque de réus­site dans les tirs au but, mais aus­si à cause d’un pa­quet d’avants qui s’est fait se­couer une par­tie du match. Il s’est em­ployé par contre près de son pack en cher­chant à éjec­ter ra­pi­de­ment les mu­ni­tions.

Chou­ly ( 5). Du bon, en touche no­tam­ment et sur quelques bal­lons por­tés au coeur de la dé­fense, et du moins bon comme cette ré­cep­tion aé­rienne ra­tée qui re­met les Ita­liens dans l’avan­cée. Pla­cé en bout de ligne, sur une pé­na­li­té vite jouée à la main par Fi­ckou, il apla­tit en coin.

Ca­ma­ra ( 5). Pi­ca­moles sor­tit très tôt dans le match (bles­sure mus­cu­laire, 16e), le flan­ker tou­lou­sain avait de l’éner­gie à re­vendre mais a man­qué de lu­ci­di­té, ce qui a nui à son ef­fi­ca­ci­té.

Lau­ret (5,5). Une par­ti­tion in­égale, entre bal­lons éga­rés en dé­but de match et une forte ac­ti­vi­té dé­fen­sive. Suc­ces­seur an­non­cé de Du sa u t o i r, il a quand même man­qué trois pla­quages.

Maes­tri (6,5). Du so­lide, du com­pact dans un pack qui a pour­tant, par mo­ments, souf­fert face à la puis­sance ita­lienne. Il s’est mon­tré adroit sous les ren­vois et a mon­tré de l’agres­si­vi­té… Par­fois à la li­mite face au rou­blard Pa­risse avec le­quel il s’est cham­bré à plu­sieurs re­prises.

Je­dra­siak (7). Sa pre­mière pé­riode a très cer­tai­ne­ment confor­té le staff dans le choix de lan­cer le Cler­mon­tois dans le grand bain. Rude à l’im­pact, il a avan­cé sur plu­sieurs duels et a tou­jours cher­ché à bien se re­pla­cer. Il a la lu­ci­di­té de faire la passe au sol sur le pre­mier es­sai ( Va­ka­ta­wa), ce qui per­met de créer le dés­équi­libre ga­gnant pour le XV de France. Une pre­mière très pro­met­teuse, le jour de ses 23 ans.

Sli­ma­ni (5,5). Du bon bou­lot en mê­lée fer­mée pour com­men­cer, avant d’être un peu moins à son aise. Il s’est em­ployé dans la dé­fense au près ain­si que dans le re­pla­ce­ment.

Gui­ra­do (4,5). Son pre­mier ca­pi­ta­nat l’a peut­être lé­gè­re­ment in­hi­bé, car on n’a pas re­vu le ta­lon­neur ex­plo­sif et tran­chant qu’il peut être. Il rate son pre­mier pla­quage en dé­but de match qui amène la pre­mière in­cur­sion dan­ge­reuse des Ita­liens

Ben Arous ( 4). Une sor­tie ano­nyme même s’il a fait le job en mê­lée.

Les rem­pla­çants. Très bonne en­trée de Poi­rot et Ato­nio, so­lides en mê­lée et dis­po­nibles dans le jeu. Autre sa­tis­fac­tion, l’en­trée en jeu de Mer­moz, ru­gueux sur l’homme.

POI­SON. Va­ka­ta­wa ( avec le bal­lon) s’est mon­tré très ré­gu­liè­re­ment dan­ge­reux. Sa pre­mière sé­lec­tion à XV a été une réus­site et re­com­pen­sée par un es­sai.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.