À Cler­mont-Fd, le monde du court mé­trage a cou­ron­né ses nou­veaux rois

Le réa­li­sa­teur chi­lien Al­va­ro An­ti­gua, les Au­tri­chiens Ge­rhard Treml et Leo Ca­lice et la Fran­çaise Ma­rine At­lan dis­tin­gués.

La Montagne (Clermont-Ferrand) - - LA UNE - Vé­ro­nique La­coste-Met­tey ve­ro­nique.met­tey àcen­tre­france.com

Avec un re­cord de fré­quen­ta­tion du pu­blic et des pro­fes­sion­nels, le Fes­ti­val du court mé­trage de Cler­mont confirme, si be­soin était, sa place de ca­pi­tale mon­diale du genre. Dans un monde où, comme l’a rap­pe­lé le pré­sident Jean-Claude Sau­rel, « il faut être vi­gi­lant ».

Ce fut une fois de plus « une folle se­maine, avec un suc­cès ex­cep­tion­nel » , s’est ré­joui Jean­Claude Sau­rel en pré­am­bule. Le pré­sident de Sauve qui peut le court mé­trage a rap­pe­lé la hausse de la fré­quen­ta­tion ( avec sans doute au­tour de 162.000 en­trées) et, aus­si, du nombre de vi­si­teurs pro­fes­sion­nels (plus de 4.000). Un bon in­di­ca­teur dans un mi­lieu où les fi­nances ne sont pas au beau fixe et l’ave­nir, in­cer­tain, pour cause de re­com­po­si­tion ter­ri­to­riale.

Suc­cès de l’école éphé­mère de ci­né­ma

Qua­li­ta­ti­ve­ment, les ren­contres entre pu­blic et réa­li­sa­teurs ont connu un suc­cès sans précédent et l’ate­lier, école éphé­mère du ci­né­ma ins­tal­lée pour la pre­mière fois à l’École su­pé­rieure de com­merce a été un suc­cès in­éga­lé.

Mais l’heure était aux ré­com­penses, hier soir, sur la scène de la Mai­son de la Culture à Cler­mont. Pour cer­tains, il s’agis­sait d’une pre­mière fois. À l’ins­tar d’Ed­dy Sui­veng, prix Ada­mi d’in­ter­pré­ta­tion pour son rôle dans La Ré­plique , so n p re mi e r court mé­trage, le­quel a re­çu une men­tion du prix de la presse Té­lé­ra­ma et, sur­tout, le prix « éga­li­té et di­ver­si­té ».

La jeune Ma­rine At­lan, avec Les Amours vertes, réa­lise elle aus­si un pre­mier film lau­réat du grand pr ix, por­trait at­ta­chant d’une jeune ma­jo­rette. Pre­mière ex­pé­rience, aus­si, pour En­ne­mis in­té­rieurs, qui a dé­cro­ché le prix du pu­blic et le prix étu­diants. Un film dans l’air du temps, sur la me­nace ter­ro­riste al­gé­rienne dans les an­nées 90 et qui ré­sonne cur ieu­se­ment après les at­ten­tats de 2015 en France.

Autre court très re­mar­qués, Le Re­pas do­mi­ni­cal de Cé­line De­vaux, no­mi­né aux Cé­sar 2016. La jeune réa­li­sa­trice s’est fé­li­ci­tée de la pré­sence, dans le pal­ma­rès, d’un film d’ani­ma­tion, « re­con­nu par­mi les films en gé­né­ral ».

Cô­té in­ter­na­tio­nal, le pu­blic a plé­bis­ci­té Ma­dam Black, du Néo­Zé­lan­dais Ivan Barge, le­quel, pen­dant toute la du­rée du Fes­ti­val, a ex­hi­bé ce chat em­paillé ve­dette d’une his­toire à la fois drôle et tou­chante. Quant au grand prix in­ter­na­tio­nal Co­sas Simples, il traite de la ma­la­die d’Alz­hei­mer avec beau­coup d’hu­ma­ni­té. Le court mé­trage prouve, une nou­velle fois, qu’il est un mi­roir de la so­cié­té.

JOIE.

Les lau­réats qui, pour cer­tains, vi­vaient leur pre­mier fes­ti­val... et re­ce­vaient leur pre­mier prix.

PHO­TO RÉ­MI DUGNE

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.