POUR­QUOI LA SAINT­VA­LEN­TIN ?

La Montagne (Clermont-Ferrand) - - GRAND ANGLE -

date à la­quelle nous fê­tons la Saint-Va­len­tin est un hé­ri­tage de la Rome An­tique. Il s’agis­sait d’une fête païenne de l’amour et de la fé­con­di­té pen­dant la­quelle des cé­lé­brants nus pour­sui­vaient les femmes en les frap­pant de la­nières de peau d’un bouc sa­cri­fié pour sti­mu­ler la fer­ti­li­té fé­mi­nine. Au Moyen Âge, ces cé­lé­bra­tions, re­nom­mées la Saint-Va­len­tin, se sont as­sa­gies : les billets doux échan­gés entre les amou­reux ont rem­pla­cé la fête dé­bri­dée. De nos jours, les dieux païens et les saints ont cé­dé la place au dieu de la consom­ma­tion.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.