Ja­niaud et Vi­gier ont chan­té sous la pluie

Les deux Can­ta­liens ont do­mi­né la course de bout en bout à Chal­vi­gnac, hier

La Montagne (Clermont-Ferrand) - - SPORTS AUVERGNE - Textes : Gé­rard Vé­drine Pho­tos : Ch­ris­tian Stavel

Les 219 cou­reurs, dont 53 sur le 39 km, ont bra­vé la pluie et le vent au 20e Raid des ga­ba­riers, hier à Chal­vi­gnac. Les Can­ta­liens Ja­niaud et Vi­gier ont ga­gné.

Au pas­sage du ham e a u d’ Ay n e s , e n aval du bar­rage de l’Aigle sur la Dor­dogne et au bout de 8 km, Ja­niaud e t V i g i e r, les fu­turs et grands vain­queurs avaient dé­jà po­sé leurs ja­lons.

Ja­niaud de­van­çait Sté­phane Bes­sières et Sté­phane Fabre de 5 mi­nutes.

Pre­mière fé­mi­nine, l’ath­lète de Ydes Mar­lène Vi­gier poin­tait à 11 mi­nutes et ter­mi­nait avec cou­rage à 1 h 25’ 06 de Ja­niaud, loin de son temps de 2015 (5 h 05’26).

Pour le plus grand plai­sir de Etienne Bar­thé­lé­my, le grand maître de ce 20e raid, Sé­bas­tien Ja­niaud et Mar­lène Vi­gier s’im­po­saient avec ta­lent.

Les ré­ac­tions

Sé­bas­tien Ja­niaud ( 1er, RC Ar­pa­jon, Team UTPMA). Né le 19 août 1979 à Pa­ray­leMo­nial ; « C’est ma deuxième course après le 15e pa­ral­lèle où j’ai fait troi­sième. C’est ma 4e vic­toire et j’ai ter­mi­né deux fois à la deuxième place. Ca s’est bien pas­sé, mais je sa­vais que les condi­tions al­laient com­pli­quer la course sur­tout sur la deuxième boucle où je m’en­fon­çais jus­qu’aux ge­noux car les prés étaient inon­dés. En­suite, j’ai gé­ré le fi­nal quand j’ai su mon avance et j’ai ter­mi­né as­sez frais. Je vais cou­rir les 120 km de l’Ul­tra trail du Pas du diable dans les Cé­vennes, l e 32 km d e l a Pas­tou­relle et les Fou­lées ar­pa­jon­naises en re­lais en avril ».

Em­ma­nuel Be­nech (2e, Ytrac Pays Na­ture). Né le 25 juillet 1976 à Rennes ; « Je suis Can­ta­lien et j’ai joué au rugby et au foot à Saint­Si­mon. C’est ma 4e an­née de course à pied. C’est la troi­sième fois que je fais le raid de 39 km avec les places de 15e en 2013 et 6e en 2014. C’est ma pre­mière course de la sai­son. J’étais très bien mais ma gourde s’est vi­dée et j’ai fi­ni dans le dur. C’était su­per mal­gré la pluie et les condi­tions dé­li­cates. Je vais aux deux fois 56 km de l’Ul­tra trail de Lo­zère à Sain­teE­ni­mie et au 105 km de l’UTPMA ».

Sté­phane Fabre ( 3e, AS Cé­zal­lier, Marcenat). Né le 27 sep­tembre 1967 à Riom­ès­Mon­tagnes ; « J’ai ga­gné ici sur le 25 km en 2014. Pour une re­pr ise après les Ga­bar iers de 2015 et un an d’ar­rêt, je suis sur­pris de ma per­for­mance. Je me suis per­du dans un ra­vin et j’ai été obli­gé de re­mon­ter. La fin de par­cours était très dif­fi­cile mais dans les bois on ne sen­tait pas le vent. Je n’ai pas for­cé et j’ai dé­rou­lé. Il faut que je m’en­traîne sé­rieu­se­ment ».

Mar­lène Vi­gier (1re, Ydes Ath­lé Club). Née le 25 fé­vrier 1982 à Beaumont ; « C’était très dif­fi­cile de f a i re mi e u x . C ’ e s t m a sixième vic­toire ici. J’ai l’im­pres­sion qu’il y avait plus de dif­fi­cul­tés. Les près étaient ma­ré­ca­geux. J’ai cou­ru avec les filles du 25 km. L’an pas­sé, j’avais mis 90 mi­nutes sur l a deuxième boucle et au­jourd’hui j’ai mis 2 heures… Je vais dis­pu­ter le 45 km du Vul­cain, le 6 mars, le se­mi des Fou­lées vi­chys­soises le 13 mars et les 100 km de Bel­vès le 6 mai ».

Le Bri­viste Ar­naud Roche (n° 245, 5e du 25 km) sert de lièvre à Sé­bas­tien Ja­niaud et Jo­na­than De­ma­ret (n° 55, 2e du 15 km) et Fabien De­mure (1er du 15 km) suivent le fu­tur vain­queur.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.