EN BREF

La Montagne (Clermont-Ferrand) - - SPORTS CYCLISME -

RAP­PEL Un mo­teur dans le cadre d’un vé­lo de cy­clo-cross. Lors du cham­pion­nat du monde de cy­clo­cross, le 30 jan­vier en Bel­gique, la fé­dé­ra­tion in­ter­na­tio­nale de cyclisme (UCI) a dé­cou­vert un mo­teur dis­si­mu­lé dans le cadre du vé­lo de la Belge Femke Van den Driessche ( es­poir). « Nous pen­sons clai­re­ment qu’il y a eu fraude tech­no­lo­gique, il y avait un mo­teur ca­ché », a in­di­qué le pré­sident de l’ U C I , Br i a n Co o k s o n . C’est le pre­mier cas de tri­che­rie mé­ca­nique avé­ré dans le cyclisme pro. De son cô­té, la jeune cy­cliste s’est dé­fen­due en af­fir­mant que le vé­lo cont r ô l é , q u i n’ a p a s é t é uti­li­sé en course, n’était pas le sien, « mais ce­lui d’un ami, iden­tique au mien, qui s’est re­trou­vé dans mes mains à la suite d’une mé­prise d’un mé­ca­ni­cien ». Se­lon le rè­gle­ment, elle risque une sus­pen­sion mi­ni­male de six mois et une amende de 20.000 à 200.000 francs suisses.

SYS­TÈME Vi­vax. Le mo­teur : 220 mm de long ; 3 0 , 9 mm d e d i a m è t re, pour une puis­sance de 200 watts et un poids de 730 g. L’uni­té de contrôle : 180 x 24,5 mm, pour 120 g, in­té­grée à la tige de selle, pou­vant of­frir jus­qu’à 90 ro­ta­tions par mi­nute. L’in­ter­rup­teur : sur le gui­don. Les bat­te­ries : 5,5 Ah, sous la selle (120 x 70 x 70 mm, 850 g) pour 70’ d’au­to­no­mie ; ou 8,25 Ah (135 x 85 x 70 mm, 1,2 kg) pour 100’. Le prix : 2.700 € pour l’un des sys­tèmes.

CONTRÔLES Jean-Fran­çois Ber­nard : « Le cou­reur ne peut pas ne pas être au cou­rant ». Consul­tant sur le Tour de France, JeanF­ran­çois Ber­nard a as­sis­té aux pre­miers contrôles an­ti­do­page mé­ca­niques. « La pre­mière fois qu’on a vu ce­la, c’était l’an­née der­nière. Et seule­ment quelques vé­los ont été contrô­lés. Avec la polémique du cy­clo­cross, il se pour­rait que les contrôles soient gé­né­ra­li­sés. Ce­la se fait sous forme de scan­ner. » Jean­Fran­çois Ber­nard pensent que les spor­tifs « ne peuvent pas ne pas être au cou­rant si leur vé­lo est équi­pé d’un mo­teur », même si les vé­los sont pré­pa­rés par des équipes de mé­ca­ni­ciens. « Le poids est mo­di­fié, ain­si que l’équi­libre. Et puis, les ré­fé­rences avec l’en­traî­ne­ment ne sont plus les mêm e s. C ’ e s t i m p o s s i b l e qu’un cy­cliste ne sache pas. »

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.