Bancs et bé­cots.

La Montagne (Clermont-Ferrand) - - LA UNE -

Les bancs pu­blics, en ce di­manche de Saint­Va­len­tin plu­vieux, nei­geux et froid, n’au­ront guère d’amou­reux qui, pour se bé­co­ter en paix, trou­ve­ront de plus confor­tables re­fuges. Mais dès les pre­miers beaux jours, bancs de jar­din ou de ter­rasse re­trou­ve­ront leurs ha­bi­tués dont Bras­sens di­sait qu’ils ont « des pe­tites gueules bien sym­pa­thiques ». Ain­si se per­pé­tue la tra­di­tion : pour être seuls au monde, les amou­reux n’ont ja­mais trou­vé mieux qu’un banc. Comme une île, per­due au mi­lieu de la foule des pas­sants, in­dif­fé­rents ou par­fois un peu ja­loux…

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.