2,25 mil­lions in­ves­tis dans le châ­teau

Après deux ans de tra­vaux sur l’aile nord, la ré­ou­ver­ture au pu­blic est pré­vue le 8 juillet

La Montagne (Clermont-Ferrand) - - PUY-DE-DÔME - Ma­rion Cha­vot ma­rion.cha­vot@cen­tre­france.com

Der­nière ligne droite avant la ré­ou­ver­ture du châ­teau de Ville­neu­veLem­bron, près d’Is­soire. Le chan­tier, qui au­ra du­ré deux ans, a per­mis de conso­li­der l’aile nord et de don­ner un nou­vel élan à ce lieu, gé­ré par le Centre des mo­nu­ments na­tio­naux.

Une bonne odeur de cire flotte dans l’air. Dans la lu­mière d’un pro­jec­teur, un ou­vrier lustre le plan­cher. Les grandes pièces vides de ce châ­teau du XVe siècle vont bien­tôt re­trou­ver leurs meubles res­tau­rés, leurs ta­pis­se­ries et autres col­lec­tions en­tre­po­sés dans les ré­serves.

Deux ans de tra­vaux, et 2,25 mil­lions d’eu­ros fi­nan­cés par le Centre des mo­nu­ments na­tio­naux, ont été né­ces­saires pour « conso­li­der » le châ­teau de Ville­neuve­Lem­bron, près d’Is­soire.

« Les deux tours de l’aile nord se dé­so­li­da­ri­saient du bâ­ti­ment, le plan­cher gon­do­lait quand on mar­chait des­sus…, énu­mère l’ad­mi­nis­tra­teur des lieux, Lio­nel Ar­nault. Il y avait des pro­blèmes de sé­cu­ri­té. Au­jourd’hui, nous sommes dans un mo­nu­ment plus sta­bi­li­sé. Ce­la ne bou­ge­ra pas pen­dant au moins un siècle ! »

C’est ain­si que plus de 60.000 to­mettes, re­cou­vrant 700 m2 , ont été en­le­vées puis re­dis­po­sées, afin de réa­li­ser un nou­veau plan­cher. Les boi­se­ries ont été res­tau­rées. Une par­tie de la toi­ture et la fa­çade ont été ré­no­vées, tout comme l’élec­tri­ci­té, ce qui per­met­tra de mettre en va­leur les dé­cors peints.

« Cette an­née, dans notre ré­seau, nous avons deux grandes ré­ou­ver­tures : le châ­teau de Mon­tal, dans le Lot… et Ville­neuve­Lem­bron ! », pré­cise Em­ma­nuel Egre­tier, res­pon­sable de la mis­sion com­mu­ni­ca­tion au Centre des mo­nu­ments na­tio­naux. « De nom­breuses en­tre­prises du ter­ri­toire, ha­bi­li­tées mo­nu­ments his­to­riques, ont été sol­li­ci­tées pour par­ti­ci­per à ce chan­tier. On a in­ves­ti dans le châ­teau mais aus­si dans l’éco­no­mie lo­cale. »

La ré­ou­ver­ture va être l’oc­ca­ sion de re­voir la pré­sen­ta­tion des lieux. « Avant, nous étions plus dans le clas­sique, le mu­séal. Nous sou­hai­tons dé­sor­mais quelque chose de plus chro­no­lo­gique, dans les am­biances » , re­prend Lio­nel Ar­nault.

« Nous al­lons dé­voi­ler au­tre­ment les an­ciennes cui­sines, ou­vrir le 2e étage dont le sol, en terre bat­tue, a été re­cou­vert de to­mettes, pro­po­ser deux salles pé­da­go­giques pour les en­fants. Il faut adap­ter les mo­nu­ments aux vi­si­teurs d’au­jourd’hui. Il va y avoir une dy­na­mique nou­velle. » Grâce à la­quelle Lio­nel Ar­ nault es­père bien dé­pas­ser les 8.000 vi­si­teurs par an : « C’est notre am­bi­tion. La pre­mière chose est de réus­sir la ré­ou­ver­ture de la sai­son 2016 ».

Le coup d’en­voi se­ra don­né ven­dre­di 8 juillet. De nom­breuses ani­ma­tions vont ryth­mer le week­end, avec la pré­sence d’as­so­cia­tions et d’ar­tistes lo­caux. Ren­dez­vous est éga­le­ment pr is sa­me­di 30 juillet. L’Or­chestre de chambre de Pa­ris, avec qui le Centre des mo­nu­ments na­tio­naux est par­te­naire, pro­po­se­ra un concert dans les écu­ries. De quoi don­ner un nou­vel éclai­rage à ce lieu.

Les écu­ries et le parc res­tent ou­verts à la vi­site de 10 heures à 12 heures et de 14 heures à 17 h 30 jus­qu’au 14 mai, du mar­di au di­manche ; puis, dès le 15 mai, tous les jours de 10 heures à 12 heures et de 14 heures à 18 h 30. Tél. 04.73.96.41.64. En­trée libre. Le Centre des mo­nu­ments na­tio­naux est un opé­ra­teur tou­ris­tique pu­blic qui gère les pro­prié­tés de l’État. Il en pos­sède presque 100, qui ont at­ti­ré, en 2015, 9,2 mil­lions de vi­si­teurs. Der­nières ac­qui­si­tions en date : l’Hô­tel de la Ma­rine, à Pa­ris, et la villa Ké­ry­los, à Beau­lieu­sur­Mer. « Les mo­nu­ments les plus im­por­tants, qui font le plus de bé­né­fices comme l’Arc de triomphe ou l’ab­baye du Mont Saint­Mi­chel, per­mettent d’en­tre­te­nir l’en­semble du ré­seau », ex­pliquent Em­ma­nuel Egre­tier, res­pon­sable de la mis­sion com­mu­ni­ca­tion, et Ca­mille Bo­neu, res­pon­sable du pôle presse. Pour le châ­teau de Ville­neu­veLem­bron, « quand l’État s’est por­té ac­qué­reur, en 1937, c’était une ruine. Il s’est in­ves­ti pour sau­ver ce pa­tri­moine. Ce­la donne une im­por­tance pa­tri­mo­niale et his­to­rique im­por­tante à ce lieu, qui est un joyau. Nous avons un de­voir de mé­moire pour les gé­né­ra­tions fu­tures. » Outre Ville­neuve­Lem­bron, le Centre des mo­nu­ments na­tio­naux gère, dans le Puy­de­Dôme, le châ­teau d’Aul­te­ribe.

RES­TAU­RA­TION. Ca­mille Bo­neu, Em­ma­nuel Egre­tier et Laure Qui­vogne, de la Mis­sion de la com­mu­ni­ca­tion du Centre des mo­nu­ments na­tio­naux, aux cô­tés de Lio­nel Ar­nault, ad­mi­nis­tra­teur ( au pre­mier plan), dans une des 36 pièces du châ­teau de Ville­neuve-Lem­bron. PHO­TOS THIER­RY NI­CO­LAS

« UN DE­VOIR DE MÉ­MOIRE »

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.