E

La Montagne (Clermont-Ferrand) - - CLERMONT -

n 1880, au con­seil mu­ni­ci­pal, le rap­por­teur de la com­mis­sion pour la construc­tion du « mar­ché Re­noux » nous ren­seigne uti­le­ment sur les mar­chés de la ville dans un style lé­gè­re­ment gran­di­lo­quent de son époque : « la construc­tion du mar­ché cou­vert de la place Saint­Pierre ( en 1873) est due à la mu­ni­fi­cence de M. Le­coq. Il avait son­gé, je me plais à le ré­pé­ter ici, en dic­tant ses der­nières vo­lon­tés, à mettre à l’abri des in­jures de l’air les mal­heu­reuses mar­chandes qui jus­qu’alors of­fraient sur un mo­deste éven­taire leurs den­rées aux ache­teurs. »

Un gé­né­reux do­na­teur

A cette époque, le con­seil mu­ni­ci­pal, afin de fa­vor iser les quar­tiers les plus ex­cen­trés et fa­ci­li­ter leur ap­pro­vi­sion­ne­ment dé­cide de créer deux autres mar­chés, l’un pas­sage Go­de­froyde­Bouillon, l’autre sur la place Mi­chel­de­l’Hô­pi­tal. La gé­né­ro­si­té d’un Cler­mon­tois va per­mettre de réa­li­ser ce pro­jet à proxi­mi­té.

Le rap­por­teur ex­plique : « M. Hip­po­lyte Re­noux, né­go­ciant re­trai­té, a fait don à la ville

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.