Axelle Red, une ar­tiste à fleur de peau

Axelle Red était, hier, à Riom pour un concert acous­tique à gui­chet fer­mé à la salle Du­mou­lin.

La Montagne (Clermont-Ferrand) - - SI ON SORTAIT - Gé­ral­dine Mes­si­na gé­ral­dine.mes­si­na€cen­tre­france.com

Tou­jours fine et élé­gante, Axelle Red a fait du che­min de­puis son pre­mier al­bum Sans plus At­tendre.

Quelques tubes plus loin et huit al­bums dans les bacs dont le der­nier The songs est sor­ti fin 2015, la chan­teuse belge était hier soir à la salle Du­mou­lin. Le pu­blic rio­mois, lit­té­ra­le­ment sous le charme, lui a ré­ser­vé une stan­ding ova­tion après plus de deux heures de concert.

« J’écris ce que je suis »

Pas de bat­te­rie ni de basse sur scène, juste Axelle Red en­tou­rée de quatre mu­si­ciens « aux­quels elle est mu­si­ca­le­ment et hu­mai­ne­ment at­ta­chée » : Do­mi­nique Van­tomme (pia­no et gui­tare acous­tique), Ste­fy Ri­ka (choeurs et per­cus­sion), Yves Fer­nan­ dez ( cuivres, choeurs et per­cus­sions) et Wig­bert Van Lierde Vo­lon­tiers (gui­tare acous­tique et choeurs). Et ses chan­sons nées des « trop » de sa vie. Trop amou­reuse, trop mal­heu­reuse, trop in­quiète, trop ré­vol­tée… Des chan­sons ro­man­tiques, uto­piques, idéa­listes, réa­listes, en­ga­gé es, tristes comme Tou­jours au risque par­fois de cas­ser l’am­biance. Mais la flam­boyante Axel­leRed sait à mer­veille do­ser ses ef­fets, souf­fler le chaud et le froid, le grave et l’eu­pho­rique pour par­ler d’amour tou­jours, du temps qui passe et qui use, des femmes qui en bavent et qui ré­sistent.

Bien sûr le pu­blic at­ten­dait Ma prière, A quoi ça sert, Res­ter femme, Sen­sua­li­té, Ce ma­tin, Le monde tourne mal ou en­core Man­hat­tan­Ka­boul et il n’a pas été dé­çu re­pre­nant en choeur les re­frains. Mais c’est sur le très beau Rouge Ar­dent que l’ar­tiste a sa­lué une der­nière fois les Rio­mois.

PAS­CAL CHAREYRON.

ÉMO­TION. Axelle Red en­tou­rée des mu­si­ciens Do­mi­nique Van­tomme, Ste­fy Ri­ka, Yves Fer­nan­dez ( pho­to) et Wig­bert Van Lierde a par­ta­gé ses chan­sons pleines des « trop » de sa vie avec un pu­blic sous le charme d’une ar­tiste sen­sible et na­tu­relle.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.