Les pre­miers pas de la « pe­tite reine »

La Montagne (Clermont-Ferrand) - - MAG DIMANCHE -

« La Su­perbe ». La bi­cy­clette des­si­née par Étienne Mi­mard en 1888, pa­tron de la Ma­nu­fac­ture fran­çaise d’armes et cycles, porte bien son nom. Le fon­da­teur de la fu­ture Ma­nu­france a trem­pé le cadre, par ailleurs an­ti-vi­bra­tions, dans un acier spécial, is­su de l’ar­mu­re­rie, pour le tordre et trou­ver la cour­bure idéale. Il a as­so­cié à cette es­thé­tique un gui­don du même ton­neau, dit « coupe-vent », et une selle en sus­pen­sion, dite « ha­mac ». Dans ce joyau de la marque « Hi­ron­delle » se trouvent les ra­cines du de­si­gn – le beau et l’utile – et les ja­lons de l’une des plus grandes réus­sites in­dus­trielles fran­çaises du XXe siècle. Deux ans plus tôt, dé­jà à Saint-Étienne, naît l’un des tout pre­miers vé­los fran­çais à chaîne de trans­mis­sion : la bi­cy­clette Gau­thier, du nom de deux frères qui courent alors sur des « grand-bi » ( à gauche). Ils avaient été épous­tou­flés par la per­for­mance d’un cou­reur an­glais ayant par­cou­ru Pa­ris-Mont­pel­lier en six jours et s’étaient ins­pi­rés de son pé­da­lier ré­vo­lu­tion­naire. Par­mi les pé­pites du Mu­sée d’art et d’in­dus­trie, il y a aus­si ce tri­por­teur ( à droite) « Hi­ron­delle » com­man­dé par Geof­froy Guichard, en 1930, pour li­vrer à do­mi­cile les clients de sa marque Ca­si­no, à l’ori­gine de la lé­gende des « Verts ».

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.