Brive em­por­té par la tem­pête va­roise au stade Mayol

Pris dans l’in­ten­si­té, les Cor­ré­ziens ont en­cais­sé six es­sais hier après­mi­di

La Montagne (Clermont-Ferrand) - - SPORTS - Jean-Paul Co­hade TOU­LON ( Stade Mayol).

Contre un RCT re­vi­go­ré par son suc­cès à Oyon­nax, Brive a si­gné un deuxième échec de suite après Pa­ris. L’es­poir de faire un coup à Mayol s’est en­vo­lé avant la pause.

Les Alpes sont pas­sées, et ce n’est pas au terme de ses deux pre­mières étapes de mon­tagne dans sa longue suc­ces­sion de cols, que le CAB a grat­té des points pour le maillot de su­per­com­ba­tif du Top 14.

Pour le deuxième round de sa tour­née des cham­pions, Brive a re­mis les pieds sur terre. Et sur une pe­louse de Mayol bat­tue par la pluie et le vent, le CAB s’est re­trou­vé le bec dans l’eau ra­pi­de­ment.

Un match plié avant le re­tour au ves­tiaire

L’illu­sion d’un coup cor­ré­zien dans le Var avait pris du plomb dans l’aile au bout de dix mi­nutes de jeu et un es­sai de pé­na­li­té lo­gique. La pers­pec­tive d’un ré­sul­tat chez le triple cham­pion d’Eu­rope a vo­lé e n é c l a t j u s t e a va n t l a pause. Brive avait bien des in­ten­tions, quelques mou­ve­ments sé­dui­sants même, qu’on n’at­ten­dait pas for­cé­ment dans de telles condi­tions de jeu.

Mais les in­ten­tions ne font pas tout. La belle ac­tion ini­tiée par Ger­main, avec Koya­mai­bole, Lua­fu­tu et Mi­gnar­di au re­lais, se ter­mi­nait sur une gour­man­dise du Fid­jien qui ou­bliait Ma­fi après avoir dé­chi­ré la dé­fense.

La pé­na­li­té de Ger­main en sui­vant était une maigre con­so­la­tion (10­3, 13e). Pris dans l’in­ten­si­té, in­ca­pable de per­tur­ber un ali­gne­ment tou­lon­nais in­trai­table et, sur­tout, bien en des­sous de son ho­mo­logue lors de mê­lées que M. Mar­chat avait de la peine à faire jouer, Brive se met­tait le feu quand Tou­lon dé­ci­dait d’avan­cer. Sans so­lu­tion pour sor­tir de son camp ( vo i r p a r ailleurs), le CAB lais­sait Tou­lon br iller dans un duel aus­si in­égal que ce face­à­face Tui­so­va­Buys (15­3, 17e) pour le 2e es­sai. L’es­sai de Ma­si­le­vu (15­10, 18e) ne chan­geait rien. Le RCT at­ten­dait son heure. Elle vint juste avant la pause sur un es­sai cas­quette of­fert à Ar­mi­tage sous un bal­lon haut mal né­go­cié dans l’en­but par Ir iba­ren puis Ger main (40e).

Tou­lon était bien le pa­tron

À 22­10 à la pause, Brive al­lait de­voir jouer face au vent un match dé­jà per­du. Tou­lon dé­rou­lait presque tran­quille­ment et si­gnait deux nou­veaux es­sais en q u i n ze m i n u t e s. Br i v e pou­vait craindre l’orage s’abattre un peu plus fort sur lui dans la fou­lée de deux jaunes pour Tun­cer et Ma­fi.

Tou­lon avait ce­pen­dant la dé­li­ca­tesse de faire de pe­tites er­reurs qui n’alour­dis­saient pas la note.

Mais quand les bonnes en­trées de Da Ros, Bé­zy et Le­bas abou­tirent sur un es­sai du ta­lon­neur (39­15, 70e), l’ogre rouge rap­pe­lait à tout le monde qu’il est bien le pa­tron chez lui. Ar­ri­vé plus ar­mé que ja­mais à Mayol, le CAB n’a fait guère mieux que l’an pas­sé ici même. Avec Tou­louse qui se pro­file avant le der­by, il se­rait de bon ton que cette voie d’eau soit ra­pi­de­ment col­ma­tée.

LA FICHE

Tou­lon : 6 es­sais de pé­na­li­té ( 10e ), Tui­so­va ( 17e ), D. Ar­mi­tage ( 40e), Tao­fi­fe­nua (50e), Tay­lor (55e), Mit­chell (76e) ; 2 pé­na­li­tés (5e, 44e), 4 trans­for­ma­tions (10e, 40e, 50e, 55e) de Pé­lis­sié. Brive : 2 es­sais de Ma­si­le­vu (19e) et Da Ros (71e) ; 1 pé­na­li­té (13e) et 1 trans­for­ma­tion (19e) de Ger­main.

DÉ­PAS­SÉS. Les par­te­naires de Ben­ja­min Petre et d’Ar­naud Mi­gnar­di ont lâ­ché face au RCT de Tom Tay­lor comme sur cet es­sai ins­crit par l’ou­vreur tou­lon­nais.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.